contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



RAPATRIEMENT DES BIENS MAL ACQUIS : Macky Sall «piste» les deniers placés à l’étranger



Le président de la République Macky Sall est déterminé à rapatrier les biens mal acquis placés à l’étranger. Il a fait part de cette volonté hier, lundi 23 juillet, en marge de l’ouverture de la réunion annuelle des coordonnateurs du Système des Nations Unies et des représentants résidents du Programme des nations unies pour le développement (Pnud). Selon le chef de l’Etat sénégalais Macky Sall, beaucoup d’argent a été placé à l’étranger par des autorités étatiques dans la gestion de la cité et il urge aujourd’hui que ces deniers retournent à la population sénégalaise qui en est bénéficiaire.



RAPATRIEMENT DES BIENS MAL ACQUIS : Macky Sall «piste» les deniers placés à l’étranger
Dans la dynamique, le chef de l’Etat qui présidait l’ouverture de la réunion annuelle conjointe Système des Nations Unies/Programme des nations unies pour le développement (Pnud). a annoncé que des démarches vont être enclenchées avec des institutions bancaires étrangères. « Avec le concours de pays et d’institutions partenaires, nous ferons des démarches nécessaires pour le rapatriement de tous les biens mal acquis placés à l’étranger» a souligné Macky Sall. Toutefois, il a déclaré que, pour pallier à de tels comportements, son gouvernement et lui ont décidé de créer un Office national anti Corruption, et de réactiver la cour de répression de l’enrichissement illicite.

Sur la question de la transparence des finances publiques qui demeure son credo, le président Macky Sall a fait part de sa détermination à aller jusqu’au bout de sa logique. Tout en reconnaissant que le chemin est parsemé d’obstacles, le Chef de l’Etat a affirmé : « mon gouvernement et moi-même sommes déterminés à conduire les changements nécessaires. Nous sommes conscients des difficultés à parcourir pour relever le défi de développement et de la bonne gouvernance et nous y ferons face».

Soulignons que la capitale sénégalaise a abrité hier, lundi, la réunion annuelle des coordonnateurs du Système des Nations Unies. A cet effet, la coordinatrice résidente Bintou Djigo a déclaré que le choix de Dakar s’explique par le fait que le Sénégal est un pays exemplaire en matière de démocratie. « Malgré une période pré-électorale tendue, le Sénégal a su organiser des élections libres et transparentes qui font de lui un des modèles démocratiques reconnus en Afrique » a lancé Mme Djigo. Et Helen Clark, administrateur du Pnud de renchérir : ''la maturité de l’une des plus vieilles démocraties en Afrique constitue une référence pour tous les autres pays''.

La rencontre qui prend fin demain, mercredi, est axée sur le thème « l’Afrique vers un développement humain durable : Perspectives, défis et choix». Selon les acteurs, elle vient à point nommé dans un contexte où l’Afrique reste encore à la quête de son développement économique, social et politique.

PiccMi.Com

Mardi 24 Juillet 2012 - 10:45



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.