contenu de la page



REDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L’ETAT, LUTTE CONTRE LA CORRUPTION… La gouvernance “Macky” prend forme





REDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L’ETAT, LUTTE CONTRE LA CORRUPTION… La gouvernance “Macky” prend forme
Des mesures diverses de réduction du train de vie de l’Etat et de lutte contre la corruption et le gaspillage, de nouvelles règles protocolaires de la République, un état des lieux des finances, du patrimoine et du parc automobile de l’Etat, voire une suppression des découpages administratifs. Voilà la batterie de mesures instruites, en conseil de ministres, par le nouveau président de la République pour marquer son style de gouvernance de rupture par rapport à la gestion « wadienne » des affaires publiques.

Le Président Macky Sall n’a pas tardé à mettre en route la gouvernance de rupture proposée aux Sénégalais qui l’ont élu à la tête de la République, au soir du 25 mars 2012. Le premier conseil des ministres qui s’est tenu, ce jeudi 12 avril, a été l’occasion pour le nouveau chef de l’Etat de mettre en avant une batterie de mesures destinées à répondre aux urgences comme à la gestion « hors-normes » des affaires publiques par l’ancien régime, en l’occurrence celui de Wade. Macky Sall a ainsi instruit son Premier ministre Abdoul Mbaye, selon le communiqué même du Conseil des ministres, « de diligenter le processus d’état des lieux des finances publiques, du patrimoine de l’Etat, tant mobilier qu’immobilier et de son parc automobile ». Sur un autre palier, Abdoul Mbaye a reçu instruction, de la part de Macky Sall, « de mettre sur pied rapidement un groupe de travail, en relation avec l’Inspection générale d’Etat, la délégation à la réforme de l’Etat et à l’Assistance technique pour rationaliser l’organisation administrative ».

REDUCTION DU TRAIN DE VIE DE L’ETAT ET…

Des mesures fermes de réduction du train de vie de l’Etat, une promesse électorale de l’actuel chef de l’Etat, ont été également prises au cours de ce premier conseil des ministres présidé par Macky Sall. Des mesures conservatoires que nécessite d’autorité la situation économique post-Wade, een tous points de vue « défavorable » avec des caisses de l’Etat complètement vides. Le communiqué du Conseil des ministres rapporte dès lors la batterie des mesures arrêtées à l’occasion. Celles-ci comprennent : la suppression des voyages en première classe pour toutes les autorités publiques ; le recensement exhaustif du parc automobile de l’Etat et la restitution des véhicules détenus de manière irrégulière comme l’inventaire exhaustif des locaux conventionnés par l’Etat et la résiliation des contrats pour ceux occupés irrégulièrement. A ces mesures d’urgence s’agrègent bien d’autres. Recensement des immeubles appartenant à l’Etat, établissement de la situation de leur occupation en vue de leur attribution dans des conditions régulières et transparentes, inventaire des immeubles de l’Etat cédés dans des conditions irrégulières de non transparence, résiliation de toutes les lignes téléphoniques utilisées par des non ayants-droit, rationalisation des contrats spéciaux et tout autant mise en œuvre d’opérations de contrôle des effectifs des personnels de l’administration publique. Le gouvernement d’Abdoul Mbaye entend même aller plus loin. Pour autant, des dispositions sont envisagées pour faire l’état des lieux sur les conditions d’octroi des terres à des privés, amorcer l’identification urgente des transactions, marchés, actes et décisions administratifs nécessitant le déclenchement d’inspections et d’audits, voire enclencher l’ouverture d’enquêtes pour faire la lumière sur les décès lors des manifestations au cours de la précampagne électorale, toutefois dans le respect strict de la présomption d’innocence.

DE NOUVELLES REGLES PROTOCOLAIRES DE LA REPUBLIQUE

La nouvelle forme de gouvernance prônée par Macky Sall vise également à insuffler un nouveau dynamisme à l’action protocolaire du gouvernement. Lors de la première réunion du gouvernement, qui s’est tenue ce jeudi, le président de la République n’a pas seulement défini les paramètres d’une gouvernance nouvelle qui devra être fondée sur « la solidarité gouvernementale, le secret absolu des délibérations du conseil des ministres ». Le président de la République a également annoncé que de « nouvelles règles protocolaires pour la République » entreront en vigueur sous son magistère. Pour autant, il a invité le Premier ministre à préparer un séminaire gouvernemental consacré à cette innovation.


LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET REDECOUPAGE ADMINISTRATIF

La bonne gouvernance et la lutte contre la corruption sont également au cœur des préoccupations de Macky Sall. A cet effet, le Chef de l’Etat a invité le premier ministre à « mettre en place un groupe de travail chargé d’évaluer l’existant et de formuler des propositions de réaménagement des textes législatifs et réglementaires ainsi que des mesures permettant aux institutions chargées de la lutte contre la corruption, le détournement des biens publics, le recel des biens publics ou l’enrichissement illicite de remplir pleinement et sans entrave leurs missions ». Dans le sillage, Macky Sall a abrogé la « convention de concession » passée entre le régime sortant et la société MTL Infrastructures et services SA et portant sur la 4ème licence de téléphonie du Sénégal.

Le président Macky Sall satisfait aussi une autre promesse de campagne électorale. Il a signé le décret relatif à l’importation des véhicules, cycles et cyclomoteurs usagés. Désormais, l’interdiction d’importation ne concerne plus les véhicules de plus de cinq années. Le décret 2012-444 fixe la limite d’âge des véhicules importés à huit années. Macky Sall a également proclamé la fin de la récréation pour les délégations spéciales nées du redécoupage administratif. Le Chef de l’Etat a demandé à Cheikh Bamba Dièye, ministre de l’aménagement du territoire et des collectivités locales des préparer des décrets annulant les découpages de collectivités locales et rétablissant dans leur mandat les conseils locaux démocratiquement élus en mars 2009.

Sud Quotidien

Samedi 14 Avril 2012 - 08:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9