contenu de la page



RENCONTRE HOULEUSE ENTRE NDEYE KHADY DIOP ET LES MARABOUTS Les Imams déchirent la loi sur la mendicité….



Il sera extrêmement difficile d’éradiquer la mendicité au Sénégal, si l’on sait que certains marabouts tiennent toujours ce discours : « les grands marabouts de ce pays sont passés par la mendicité ». Incompréhension, tiraillement, critique à l’endroit du gouvernement…ont été les maîtres mots de la rencontre entre la ministre de la Famille et les marabouts hier au centre Guindi.



RENCONTRE HOULEUSE ENTRE NDEYE KHADY DIOP ET LES MARABOUTS Les Imams déchirent la loi sur la mendicité….
Adopter une loi est une chose, mais l’appliquer en est une autre. Depuis que le Premier ministre a annoncé la mesure consistant à interdire la mendicité dans les artères de Dakar, les réactions de désapprobation fusent de partout. C’est ainsi que le ministre d’Etat, ministre de la Famille, Ndèye Khady Diop a pris l’initiative de convoquer une rencontre de concertation avec les marabouts sur la mendicité, afin de rendre plus explicite la loi. Entourée des partenaires techniques et financiers, des sénateurs, des députés, des Imams et des membres du conseil économique et social, la ministre d’Etat a eu du pain sur la planche hier, pour convaincre du bien-fondé de la loi sur la mendicité.

Serigne Alioune Diop et Oustaz Souleymane Diao taclent le gouvernement

Avant le début des échanges, Ndeye Khady Diop campe le sujet : « c’est une rencontre de prise de contact avec les Imams. Nous allons mettre en place des groupes de concertation qui vont se réunir fréquemment, pour voir comment protéger les enfants ». Cependant si cette loi est venue à temps pour certains, pour d’autres il n’est pas question de se laisser faire même si la ministre d’Etat a essayé tant bien que mal de défendre ses idées. C’est le cas de Serigne Alioune Diop qui pense que la concertation n’est pas encore au rendez-vous. « Vous avez fait votre loi, après vous avez arrêté les mendiants sans aviser les gens. Je pense qu’il n’y a pas lieu de faire des concertations », a-t-il dit.

Et de continuer : « je demande au président de la République de ranger la loi et d’appeler au dialogue pour que l’on puisse comprendre de quoi il s’agit ». Avant d’y aller de ses explications : « les grands marabouts de ce pays sont passés par la mendicité donc il faut revoir la situation ». Comme si cela avait revigoré les autres imams, Oustaz Souleymane Diao d’enchaîner : « nous n’avons pas d’autres moyens, à part la mendicité pour nourrir les enfants. Quand on reçoit des enfants dont on ne connaît pas les parents, on est obligé de recourir à la mendicité ».

Serigne Ndao : « Au Sénégal, c’est la politique du vol et du mensonge qui règne »

« Si, poursuit-il, nous avons les moyens qu’il faut, vous ne verrez pas les enfants dans la rue ». Poussant le bouchon plus loin, Serigne Ndao ne mâche pas ses mots à l’endroit du gouvernement. Pour lui, cette rencontre cache beaucoup de choses car, dit-il, « la politique n’a pas sa place dans l’Islam ». Très en verve, il lâche : « il faudra que l’on se méfie de la politique, si on veut que le problème soit résolu. Si on s’attaque à la mendicité, on s’attaque au Coran ». Pire, soutient l’Imam, « la politique du Sénégal est mauvaise, c’est une politique de vol et de mensonge ; ce n’est pas de la politique, ce que les gens font au Sénégal. La loi doit être revue parce qu’il y a beaucoup de choses implicites ». Une réaction qui n’a qui n’a pas laissé indifférente Ndèye Khady Diop qui rétorque. « La politique n’a pas sa place dans cette rencontre. C’est le collectif national des Daaras du Sénégal qui l’a mise sur pied après ce que vous avez dit ; on dirait que vous n’êtes pas d’accord sur la réorganisation de la mendicité et l’éradication de la violence qu’elle entraîne ». Seulement, la dernière phrase de Ndèye Khady Diop sème le désordre chez les Imams. Serigne Ndao d’expliquer : « on nous a dit qu’on allait rencontrer le ministre avec le collectif des Daaras ». Ndèye Khady Diop reprend la parole et déclare qu’elle a déjà rencontré le collectif. La précision faite, Serigne Saïbatou Niang livre sa pensée sur la loi : « c’est une très bonne initiative. Ce que je déplore, c’est que l’Etat n’ait pas discuté avec les mendiants avant de prendre des mesures ; il y a eu déficit de communication ». Tout de même, certains Imams n’ont pas manqué de louer cette initiative.

Ndèye Khady Diop, ministre d’Etat

« Les enfants qui ont été ramassés par la police seront au centre Guindy »


Les mendiants, plus particulièrement les enfants, pourront pousser un ou de soulagement et pour cause. Ndeye Khady Diop a fait savoir aux imams ce qui suit : « les enfants qui ont été ramassés par la police seront au centre Guindy ». En sus, elle a confié que l’idée n’est pas d’interdire la mendicité mais de réorganiser ce phénomène. Quant au professeur Iba Der Thiam, qui a pris le train en marche, après une très intéressante intervention sur l’histoire de la mendicité, il a expliqué clairement la position du gouvernement qui ne consiste pas à fermer les Daaras.

Samba THIAM et Nima Bocar DAFF (stagiaire)
lasquotidien.info

PiccMi.Com

Jeudi 9 Septembre 2010 - 14:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9