contenu de la page



RETOUR SUR L’AFFAIRE FARBA NGOM/FATOU BINTOU MBODJ. Dans les draps d’une «escroquerie au mariage» portant sur 60 millions





RETOUR SUR L’AFFAIRE FARBA NGOM/FATOU BINTOU MBODJ.  Dans les draps d’une «escroquerie au mariage» portant sur 60 millions
Piccmi.com - Farba Ngom dit avoir été victime d’escroquerie au mariage par une opératrice économique vivant en Casamance du nom de Fatou Binetou Mbodj. Entrepreneur sénégalais vivant en France, il aurait perdu la bagatelle de 100.000 euros (60 millions de F Cfa) dans cette sulfureuse histoire de cœur au centre de laquelle se trouve … une épouse de médecin militaire.

Normal donc que le sieur Ngom ait jugé utile d’ester en justice pour être rétabli dans ses droits. Feed-back croustillant sur une idylle qui a tourné en eau de boudin !

Une citation directe, c’est ce que la femme d’affaires, Fatou Bintou Mbodj a servi, il y a de cela quelques jours, à la journaliste Ndéye Awa Lô de Walf Grand Place suite à l’entretien qu’elle a accordé à l’entrepreneur Farba Ngom. Ce dernier accuse la dame de lui avoir escroqué la somme de 60 millions de francs Cfa dans un faux mariage. Outrée par ces « propos diffamatoires portant atteinte à l’honneur d’une femme mariée », la mise en cause a porté plainte contre le directeur de publication et la journaliste de Walf Grand Place qui sont convoqués le mercredi 4 janvier au tribunal de Ziguinchor, la ville où réside la dame. Le correspondant de « Rewmi » à Ziguinchor, Ibrahima Fall Diémé, et Ndéye Fatou Seck de « L’Observateur » sont également prévenus pour avoir donné la parole à Farba Ngom. Et, conformément à la loi, les directeurs de publication des dits organes sont cités. Aux dernières nouvelles, Fatou Bintou Mbodj a été auditionnée, suite à la plainte de M. Ngom, par la Brigade de recherches de la gendarmerie de Ziguinchor. L'enquête aurait même été bouclée par les hommes en bleu et le dossier transmis au procureur de Ziguinchor.

Ce que «la victime» a dit à Walf Grand Place

« Fatou Binetou Mbodj est une opératrice économique en Casamance. Je l’ai connue par le biais d’un ami qui se nomme Moussa Konaté. On se fréquente depuis 3 ans. Mais, c’est en 2010 qu’on a voulu officialiser notre relation par un projet de mariage. On s’est juré fidélité. Et, comme on s’apprêtait à convoler en 3ème noce, je l’avais considéré comme membre de ma famille. Nous nous sommes rencontrés à Paris, lors d’une tournée de l’Ucas Band de Sédhiou. On me l’a présentée à l’aéroport. On a discuté et on a échangé nos numéros de téléphone. A partir de là, on a commencé à se fréquenter. (…) Elle m’a fait savoir qu’elle était divorcée pour la deuxième fois aux yeux de la religion. Mais qu’elle lui restait à faire sa séparation civile. Je lui ai déclaré ma flamme et lui ai demandé de devenir ma troisième femme. On s’était promis de nous marier en fin 2010 puisqu’on était au mois de mai. Quand elle avait des soucis financiers, je venais à sa rescousse. Son restaurant avait pris feu, je lui ai envoyé 5 millions pour la réfection. Je lui ai aussi fait un mandat de 4 millions dont deux pour sa station d’essence. A chaque fois qu’elle venait en vacances en France, je lui achetais de la marchandise à 2 millions. Je lui louais pendant 15 jours une chambre dans un hôtel où je payais 100 euros/j. Quand elle a voulu que je lui achète un Kia à 15 millions, je lui ai remis un apport de 6 millions, plus 3 millions que j’avais versés sur deux mois. Avant même que je ne finisse le crédit, elle m’a largué. J’ai dédouané à 4 millions la marchandise de son frère. J’ai envoyé à Fatou un conteneur de frigos dernier modèle que je vends à 650 mille francs l’unité, des groupes électrogènes…Elle les a vendus et a bouffé l’argent. Alors qu’elle devait me verser 30 millions ».




PiccMi.Com

Jeudi 1 Décembre 2011 - 19:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9