contenu de la page



Ramadan, conférences, dépenses et gaspillage : Le défilé-concours des driankés !



Le mois béni de ramadan coïncide avec la période des grandes retrouvailles pas comme les autres. Il s’agit des conférences religieuses organisées à plein temps et en plein régime par différentes associations regroupant pour l’essentiel des femmes. À ce niveau, la consistance et la beauté des tentes diffèrent selon la classe à laquelle on appartient. En d’autres termes, selon les endroits et les lieux, les parures et les liasses de billets parlent en lieu et place du conférencier. C’est aussi la distribution des billets de banque, de bijoux en or, de billets d’avions, de tissus basins de premier choix sous le regard médusé des femmes sans moyens. C’est le grand défilé-concours des driankés.



Ramadan, conférences, dépenses et gaspillage : Le défilé-concours des driankés !
De bout en bout, le mois béni de ramadan est la période faste des conférences religieuses. Puisque, c’est le mois où tous les cœurs et les esprits regardent vers le même objectif. En d’autres termes, hormis le jeûne qui est une obligation, se prémunir de tout délice et plaisir de la vie en cherchant l’élévation spirituelle. Ce qui commence par l’adoption de nouvelles habitudes comme la lecture fréquente de Coran, le respect strict des prières, fréquenter les mosquées, mais aussi et surtout partager la même envie d’écouter un élogieux conférencier aborder des thèmes aussi actuels que les autres. Et, cela passe à travers de grandes conférences religieuses qui regroupent pour l’essentiel de grandes dames devant de grands maîtres de la parole. En effet, c’est dans les coins et recoins de la capitale que les grandes retrouvailles pas comme les autres prennent le dessus sur tout autre activité qui n’a pas une corrélation avec les conférences religieuses. Sur ce registre, des conférenciers de la trempe de Alioune Sall, Moustapha Guèye, Moctar Seck, Khadim Sène, Khadim Ndiaye, Taïb Socé, entre autres, abordent pour ces associations de femmes des thèmes qui touchent souvent à la pratique de la religion par rapport à leur statut de « mères » ou « épouses ».

Dans la même mouvance, ils abordent également d’autres thèmes liés au gaspillage, à l’entraide et à la solidarité, la simplicité et l’humilité. Des thèmes qui accrochent tout le monde, tant ces hommes qui les abordent sont réputés être de grands conférenciers qui maîtrisent à la perfection leur sujet face à des « sujets » qui savent faire parler les parures en or et les billets de banque. Et pour cause, dans plusieurs conférences religieuses, il est plus noté la concurrence entre les « driankés » qui rivalisent d’ardeur avec les accoutrements, la chanson des clés de voitures, les billets de banque et d’avion pour la Mecque. Maquillées jusqu’aux os, grosses lunettes sur un visage « illuminé » par le passage fréquent de pommade conçue pour la dépigmentation de la peau, il reste et demeure évident que l’occasion est selon certaines voix, uniquement pour montrer et dévoiler l’abondance de parures tout en or et la lourdeur de portefeuilles où les billets de banque s’entrelacent et se coincent au grand bonheur des conférenciers et des chanteurs d’un soir et d’une matinée qui auront eu le temps d’oublier la faim pour raison de jeûne. Le tout, sous le regard médusé des femmes sans moyens et qui se démènent chaque jour pour trouver deux baguettes de pain pour la rupture du jeun. Peut-on parler d’une complicité des conférenciers ou sont-ils seulement intéressés par les contrats qui les uni à plusieurs groupements de femmes pour tout le ramadan ? En tout cas, les gaspillages se font sous le regard de maîtres de conférence dont assez souvent le thème porte sur ces maux de société.

Abdoulaye Mbow
lOffice

PiccMi.Com

Mardi 9 Août 2011 - 15:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9