contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Reconstruction du stade de Rebeuss : Macky ressuscite Assane Diouf





En Conseil des ministres décentralisé hier à Pikine, le président de la République, Macky Sall, a annoncé la reconstruction du stade Assane Diouf à hauteur de 20 milliards de francs Cfa. Le chef de l’Etat rend ainsi Assane Diouf à la jeunesse de Rebeuss, après des années de combat, suite à sa démolition par le régime de Me Abdoulaye Wade.

Le président de la République, Macky Sall, a annoncé hier en Conseil des ministres décentralisé à Pikine, la décision de re­construire le stade Assane Diouf de Rebeuss et de le redonner à la jeunesse dakaroise. «Je décide de retourner le stade Assane Diouf de Dakar à la jeunesse. Il y sera érigé un nouveau stade de 20 milliards. Cela va mettre un terme au conflit avec la jeunesse», dira le chef de l’Etat. Une décision importante à laquelle Macky Sall promet de s’entretenir avec les principaux concernés pour sa réalisation. «Nous verrons comment, avec les acteurs, mettre en œuvre cette décision importante», promet Macky Sall.
Le stade Assane Diouf a été démoli en son temps par le régime de l’ancien Président, Abdoulaye Wade, avec pour idée d’y implanter un complexe immobilier baptisé Kawsara, avec notamment 4 tours jumelles.
Avant de prendre cette décision importante, il faut noter que le Président Macky Sall avait déjà ordonné l’arrêt des travaux sur le site, juste après son accession à la présidence de la République. Et cela, suite aux nombreuses interpellations des jeunes de Rebeuss, attirant son attention sur les conséquences d’un tel projet. Autant pour les établissements scolaires des alentours avec la pratique des cours d’éducation physique, autant sur l’absence d’aire de jeu pour les jeunes sportifs.
Fervent défenseur du stade, Lamine Diack, l’ancien président de la Fédération internationale d’athlétisme amateur (Iaaf), avait également fait part de sa désolation, après la démolition du stade Assane Diouf, considérant cela comme «une hérésie». Ne manquant pas de l’exprimer ouvertement à l’ancien président de la République, lors d’une de ses interventions, en 2005, au Palais, alors que Me Wade recevait le monde du football.
Les travaux seront finalement arrêtés en 2008 par Me Abdoulaye Wade, sous la pression des jeunes de la localité. Aujourd’hui, il s’agit d’une nouvelle victoire des jeunes de Rebeuss qui devraient pouvoir enfin retrouver leur stade, situé sur la Corniche, en face de l’océan Atlantique. Une bataille gagnée après plusieurs années de combat.

lequotidien.sn


Jeudi 21 Juillet 2016 - 10:51



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.