Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com


Reprise souterraine du dialogue entre le Pds et Rewmi : Que mijotent Wade et Idy ?





Reprise souterraine du dialogue entre le Pds et Rewmi : Que mijotent Wade et Idy ?
Aphone sur l’ensemble des questions brûlantes de l’actualité, Idrissa Seck inquiète ses alliés du pouvoir. Est-ce la conséquence du réchauffement politique entre lui et son « père putatif », Me Wade ? Qu’est-ce que l’on prépare ?

Le vent de dialogue souffle, à nouveau, entre le Pds et Rewmi. Des discussions directes entre les deux leaders de ces formations politiques sont entamées. Sans intermédiaires et en secret. Rien ne serait alors surprenant entre les deux hommes. Leurs postures d’alors ont assez éveillé l’opinion sur leur caractère imprévisible. L’un, Wade taxé de fin politicien, l’autre, Idrissa Seck étiqueté de « tortueux ». Depuis un certain temps, le leader de Rewmi est devenu subitement muet, comme une carpe, sur les questions urgentes qui donnent l’insomnie au gouvernement : report des sénatoriales, changement institutionnel sur l’échelle des responsabilités, inondations. Sur toutes ces questions, Idrissa Seck a fait profil bas. Pour sa survie politique ? Qu’est-ce qui pourrait expliquer une telle attitude ?

Des sources dignes de foi renseignent que, depuis deux mois déjà, le pont du dialogue entre Wade et Idy, se dessine par des échanges permanents sur les questions nationales. Et surtout, sur l’environnement politique et la recomposition de la famille libérale. Selon toujours nos sources, le Président Wade a expliqué à son « fils » les dangers politiques qu’il pourrait encourir, en restant dans ce noyau hétérogène de Benno Bokk Yaakaar. Une interpellation venue à un moment où, au sein du Parti socialiste, on cogite fort sur la création d’un grand Parti du centre, qui regrouperait les frustrés du Pds, de Bby au sein du Ps. En voulant couper l’herbe sous les pieds de Tanor, et par ricochet, enterrer Book Gis-Gis de Pape Diop, les offres politiques de Wade à Idrissa Seck intéresseraient ce dernier. Il ne serait pas, dès lors, étonnant, dans un futur proche, que le paysage politique soit chamboulé avec leurs retrouvailles. Pourtant, avec deux ministres dans le gouvernement et autant de députés, Idrissa, au regard de son score, à la dernière présidentielle, n’a rien à reprocher à Macky Sall. Mais, comme il l’a toujours défendu, il est né pour être « premier et Président », rien ne serait à écarter. Ce qui est clair, est que Wade et Idy mijotent un grand coup politique et c’est l’équipe de Macky Sall qui pourrait en pâtir. En analysant sa posture, ne laisse-t-il pas se développer une situation de pourrissement pour s’ériger en messie d’une situation difficile que pourraient entrainer les multiples signaux d’une colère sociale ? Une interrogation que seul l’avenir éclaircira. Pour l’heure, entre le Pds et Rewmi, on regarde vers une même direction. En cachette. Un sens qui indique clairement que Macky Sall a des soucis à se faire.

Rewmi

Vendredi 21 Septembre 2012 - 10:08



Réagissez à cet Article

1.Posté par walo le 21/09/2012 18:40

finalement tout le monde est contre idy le pauvre. mais YALLA YAA NA. en premier les journalistes idy est bien présent car il a fait des declarations et a meme proposé des solutions sur le senat et les innondations. mais il n'y a pas pire aveugle que celui ki ne veut rien voir.

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
Real Madrid: Cristiano Ronaldo vire James Rodriguez de son toro à l'entraînement: C'est une petite séquence qui... http://t.co/MBVdRnviva
Sommet de Dakar : le Délégué général table sur ''des décisions très importantes" Le Délégué général pour... http://t.co/rMBnW14Hkf
Sommet de Dakar : le Délégué général table sur ''des décisions très importantes": Le Délégué général pour... http://t.co/PiIaU6y5d0
Ebola: Washington va déployer 3 000 militaires américains en Afrique de l'Ouest: Le président américain, Barack... http://t.co/oZrWO6DqKi
Autosuffisance en riz : 74 milliards injectés dans le PANAR en 2014 (coordonnateur): L'Etat a injecté cette... http://t.co/LiIB4amJ2c
AMINATA TOURE EN VISITE A LA SICAP MBAO : «Je n’ai pas démissionné de l’Apr» http://t.co/YRBP0yZnjW
PAKALA ECURIE MBOUR MONTAGNE: «LE PROBLÈME DE LA LUTTE, CE SONT LES PROMOTEURS» Alioune Faye dit «Pakala» n’a... http://t.co/10UMglyWJF
PAKALA ECURIE MBOUR MONTAGNE: «LE PROBLÈME DE LA LUTTE, CE SONT LES PROMOTEURS» http://t.co/vhIqV7dDNH
PAKALA ECURIE MBOUR MONTAGNE: «LE PROBLÈME DE LA LUTTE, CE SONT LES PROMOTEURS»: Alioune Faye dit «Pakala» n’a... http://t.co/SkJxuEGeSZ
ASSOCIATION DES MAIRES DU SÉNÉGAL: Manœuvres de certains maires apéristes pour éjecter Abdoulaye... http://t.co/6vA4Pp5Xr1