contenu de la page



Rixe à «Ndiago bar» de Diamaguene – Il lave l’affront subi avec un tesson de bouteille





Rixe à «Ndiago bar» de Diamaguene – Il lave l’affront subi avec un tesson de bouteille
Une prise de bec suivie d’une altercation entre deux garçons est survenue dans la nuit du 31 décembre 2014 au dancing «Ndiago bar» sis à Diamaguène Sicap Mbao. L’un des bagarreurs s’est retrouvé avec des blessures attestées par un certificat médical attestant de quatorze jours d’incapacité temporaire de travail.

Vengeance au tesson de bouteille contre Jean-Pierre G. Ce dernier a été poignardé lors d’une rixe par Fodé T. qui a atteint le jeune garçon au cou avec son arme blanche. L’auteur du forfait justifie son geste par le fait d’avoir été rudoyé et humilié devant son épouse par Jean-Pierre et ses compagnons. Il a été interpellé, déféré au parquet par la police de la commune, puis placé sous mandat de dépôt pour coups et blessures volontaires.

L’histoire commence de la manière la plus banale : des jeunes du quartier se présentent devant le portail du dancing et tentent de forcer le passage. Jean- Pierre G. intervient, parle aux garçons et parvient à leur faire changer d’avis. Mais, quelques minutes après, il sort de nouveau de la boîte de nuit et tombe sur une bagarre opposant un de ses cousins à un individu. Il s’interpose et les sépare. Fodé Th. Arrive sur les lieux et se mêle de la dispute. Il casse une bouteille de bière et fonce sur Jean-Pierre qui se retourne brusquement et tente d’esquiver la charge. Mais, Fodé réajuste son tesson de bouteille et Jean-Pierre poignarde au cou. Celle-ci accuse le coup, se tient la partie atteinte et recule devant son assaillant qui brandit son tesson de bouteille tachée de sang et tente de porter un deuxième coup. Jean-Pierre prend peur, écarquille les yeux, soulève la main et recule encore.

A la vue du sang, des voisins du quartier accourent et évacuent d’urgence le blessé qui se vide de son sang et perd connaissance. Il se fait réanimer, puis ayant retrouvé ses esprits, se fait établir un certificat médical et dépose une plainte au poste de police de la commune de Diamaguène Sicap Mbao. «C’était lors d’une soirée dansante organisée par mes frères, dans la nuit du 31 décembre dernier. Quand j’ai trouvé un de mes cousins en train de se bagarrer, je suis intervenu pour les séparer. Mais, le nommé Fodé est sorti du dancing et m’a accusé de vouloir prêter main forte à mon parent. Il m’a surpris par-derrière avec un tesson de bouteille de bière et m’en a frappé au cou. J’ai perdu beaucoup de sang ; j’ai piqué des vertiges avant de perdre connaissance. On m’a évacué dans une structure sanitaire où on m’a dispensé des soins et délivré un certificat médical », a déclaré, Jean-Pierre.

Fodé Th. a reconnu les faits qui lui sont incriminés et indique avoir agi de la sorte pour se défendre, mais surtout pour laver l’affront que le plaignant et ses deux parents lui ont fait subir dans la rue, devant son épouse. Du fait que les rapports de force lui sont défavorables, le mis en cause affirme s’être armé d’un tesson de bouteille ramassé au sol pour sauver sa peau face à la furie de ses assaillants. «Ce sont eux qui m’ont agressé et subtilisé le téléphone portable de ma femme ainsi que mon portefeuille contenant 35 mille francs. Je les ai traités de voleurs, raison pour laquelle le nommé Jean-Pierre G. m’a insulté. J‘ai répliqué. Ce qui a provoqué la bagarre. Je l’ai attaqué par-derrière parce qu’il courait et voulait se sauver. J’ai fait cela parce qu’ils cherchaient à m’humilier devant mon épouse. Je n’ai jamais mis les pieds dans la soirée dansante. J’étais plutôt parti au restaurant avec ma femme pour célébrer la fête du 31 décembre. Lorsqu’ils ont interpellé ma femme pour lui demander l’heure, je suis intervenu avant de les traiter de voleurs. On s’est battus. L’un a dérobé le téléphone et l’autre m’a rudoyé, envoyé au sol et volé mon calepin. Je n’étais pas ivre. D’ailleurs, je ne bois pas d’alcool. Ils cherchent tout simplement à m’enfoncer. Ce sont des agresseurs. J’ai asséné un coup de tesson de bouteille à Jean-Pierre qui a essayé de se sauver croyant que j’allais l’achever», déclare l’accusé.

Grand Place

PiccMi.Com

Lundi 16 Février 2015 - 09:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9