contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Roch Marc Christian Kaboré hôte du Sénégal aujourd’hui



Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré est attendu vendredi matin à Dakar à 11 heures. Le chef de l’Etat sénégalais va séjourner dans notre pays pendant trois jours, a-t-on appris de source officielle.



Roch Marc Christian Kaboré hôte du Sénégal aujourd’hui
A son arrivée, Roch Marc Christian Kaboré sera accueilli par son homologue sénégalais Macky Sall, indique le pôle communication de la présidence sénégalaise dans un communiqué.
La visite du président des Hommes intègres s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays qui sont liés par plusieurs accords de partenariat, notamment dans le secteur de l’éducation, de la formation professionnelle et de la culture.
Le président de la République du Burkina Faso sera ensuite reçu par Macky Sall, à 17 heures, au palais de la République, l’occasion pour les deux chefs d’Etat de s’entretenir sur des sujets d’intérêt commun.
Ils vont le même jour présider la signature d’accords dans les domaines de la justice et de l’éducation, avant d’animer conjointement un point de presse.
Roch Marc Christian Kaboré va par ailleurs visiter, samedi matin, la Maison du Train express régional (TER), l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) à Diass et le Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio.
Le retour du président Kaboré au Burkina Faso est prévu dimanche, au terme d’une visite qui devrait illustrer "l’excellence des relations entre les deux pays, renforcée par plusieurs accords de partenariat, notamment dans les secteurs de l’éducation, de la formation professionnelle et de la culture

PiccMi.Com

Vendredi 13 Octobre 2017 - 09:19



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.