contenu de la page



SECTEUR DE L’ASSURANCE : LE PM APPELLE A UN PACTE AUTOUR DE L’EMPLOI





Le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne a appelé, hier, les assureurs à développer davantage de proximité pour créer plus d’emplois. C’était à l’ouverture des journées portes ouvertes organisées par la Fédération sénégalaise des sociétés d’assurance (Fssa).

« Je vous appelle à un pacte autour de l’emploi. Le secteur des assurances peut aller chercher des marges de progression. Cette marge pourrait se décliner en termes de richesses nouvelles pour le secteur. Le secteur pourrait développer davantage de proximité avec les populations pour la création d’emplois », a déclaré le chef du gouvernement qui présidait, hier, les journées portes ouvertes de l’assurance, organisées par la Fédération sénégalaise des sociétés d’assurance (Fssa).

Selon le Premier ministre, les assureurs pourraient davantage décentraliser leurs activités dans des villes comme Touba, Kaolack, Maka Coulibantan, etc. « Cela permettra d’avoir plus de valeur ajoutée mais aussi d’emplois (...). Oui pour la présence des acteurs auprès des destinataires de nos stratégies de développement. Il y a du potentiel pour les jeunes sénégalais. Le secteur privé national peut davantage créer de richesses et d’emplois dans le domaine de l’assurance », a dit Mahammad Boun Abdallah Dionne.

Le Premier ministre a rappelé que les assureurs ont une mission fondamentale d’évaluer, d’anticiper et de gérer des risques sur le court et long terme. Selon lui, c’est ce qui justifie « les fortes attentes du gouvernement pour une implication plus forte du secteur de l’assurance dans le financement du Plan Sénégal émergent ».

Il a salué le choix du thème des journées portes ouvertes : « Contribution du marché sénégalais des assurances au financement du Plan Sénégal émergent ». « Vous me rassurez sur votre engagement à jouer votre partition dans la réalisation de ce plan. Un plan porteur d’une généreuse ambition d’inscrire le Sénégal sur la voix du progrès, de la prospérité et de la justice sociale », a dit le Premier ministre.

Contribuer au Pse
Les assurances du Sénégal ont émis, hier, le souhait de participer à la couverture des risques que comportent les grands projets réalisés par l’Etat dans la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent. « Nous sommes prêts à apporter notre contribution, notamment dans la couverture des risques », a déclaré Mor Adj, le président de la Fédération des sociétés d’assurance du Sénégal (Fssa). Selon M. Adj, les assurances veulent aussi jouer un rôle important dans le Programme de relance et d’accélération de la cadence de l’agriculture (Pracas), notamment dans la couverture des tracteurs et autres matériels utilisés par ce projet de l’Etat.
Le président de la Fssa a loué la place qu’occupe le secteur des assurances dans l’économie du pays. « L’année 2014, première année du Pse est celle où le chiffre d’affaires du marché des assurances du Sénégal a dépassé, pour la première fois, la barre symbolique des 100 milliards de FCfa. Cette coïncidence préfigure déjà la place des assureurs du Sénégal dans la communauté des partenaires qui soutiennent le Pse », a-t-il dit.

« Le chiffre d’affaires 2014 a ainsi progressé de 5 % par rapport à 2013. Les indemnités versées aux clients et bénéficiaires de contrats d’assurance sont passées de 47 milliards de FCfa en 2013 à 52 milliards de FCfa, soit une progression de 9 %. Les concours à l’économie sous forme de placements se sont élevés à 234 milliards au 31 décembre 2014 contre 202 milliards au 31 décembre 2013 en progression de 32 milliards à 15% », a ajouté le président de la Fssa.

A en croire le président, les assureurs occuperont plus facilement leur place prépondérante si le gouvernement du Sénégal qui a pris des mesures importantes en matière de fiscalité, les poursuit et accélère la mise en preuves des décrets d’application de la législation comme par exemple dans le domaine de la construction des bâtiments et travaux publics à la loi a été votée depuis plus de 5 ans.

Un chiffre d’affaires de près de 103 milliards en 2014
M. Dionne a souligné le dynamisme du secteur qui est le 4ème marché de la Cima avec un chiffre d’affaires de près de 103 milliards en 2014. Le secteur dispose d’un stock de placements, au 31 août 2015, de 209 milliards de FCfa. Ces placements restent dominés par les dépôts bancaires qui représentent près de 41 %, les valeurs mobilières 19,44 %, l’immobilier 17,45 % et les titres de participation pour 17,10 %.

Contribution à l’investissement national à hauteur de 10 %
Le Premier ministre a dit qu’en 2014, la contribution de l’industrie des assurances à l’investissement national se situait à 10 %. « Ce chiffre pourrait être dépassé avec un accroissement et une meilleure diversification des placements », a encore dit M. Dionne. « En 2014, l’industrie des assurances a contribué au Pib du Sénégal à hauteur de 1.30 % avec une densité moyenne de prime par habitant de 7.282 FCfa.

Ces chiffres traduisent éloquemment toute la marge de progression dont l’industrie des assurances pourrait encore bénéficier », a ajouté le Premier ministre. Selon lui, la capacité de financement de l’économie par le secteur sera donc d’autant plus forte que la branche vie, qui fait le quart du chiffre d’affaires du marché en 2014, avec une croissance intéressante de 10 % contre 6 % pour la branche dommages, occupera une place prépondérante dans les assurances.

Le Soleil

PiccMi.Com

Jeudi 10 Décembre 2015 - 08:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9