contenu de la page



SPOLIATION A HAUTEUR DE 88 MILLIARDS DE FCFA: Le Groupe Kharafi , un triple scandale





SPOLIATION A HAUTEUR DE 88 MILLIARDS DE FCFA: Le Groupe Kharafi , un triple scandale
Le groupe Kharafi use et abuse des autorités sénégalaises depuis 2006. Après avoir «acheté» 29 hectares au Mamelles pour 2,1 milliards de F Cfa alors que le prix initial était de 90 milliards de F Cfa ; promis de livrer l’hôtel pour le sommet de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) puis avant le sommet de la Francophonie qui s’ouvre le mois prochain - avec l’onction de l’ancien ministre du Tourisme Youssou N'dour - Kharafi n’a laissé au Sénégal qu’une aberration au milieu des montagnes. Révélations sur un scandale, ses ramifications ainsi que sur les principaux acteurs de cette forfaiture.

Un mystérieux groupement avec Cde

Mai 2007. Dakar est dans l’euphorie du sommet de l’organisation de la conférence islamique (Oci). Nasser al Kharafi, président du groupe al Kharafi, est reçu à déjeuner par Karim Wade et Abdoulaye Baldé, respectivement président du conseil de surveillance et directeur exécutif de l’agence nationale de l’organisation de la conférence islamique (Anoci). Kharafi était auparavant reçu en audience par le Président Wade, et il affirme : «Je suis persuadé que, sous la direction du président Wade, le Sénégal en- registrera des développements spectaculaires dans le domaine économique». Il annonce ensuite que son groupe allait construire un complexe hôtelier sur le site des Mamelles, dénommé «al Kharafi les Mamelles». Kharafi précise que l’hôtel cinq étoiles sera composé de 360 chambres, 70 villas présidentielles et un centre de conférence de 1500 places environ. la réalisation de cette infrastructure hôtelière allait nécessiter, selon lui, un investissement de 110 milliards de F cfa. Dans la foulée, Kharafi «gagne» avec Cde le marché de l’élargissement de la corniche.
Sauf que, jusqu’à la fin des travaux, personne n’a vu le moindre tracteur de Kharafi sur le site, encore moins un ouvrier du groupe. Pourtant, chaque fois que Cde était payé, une partie était systématiquement re- versée à Kharafi qui avait déjà commis, un an avant, l’un des plus grand scandale foncier que le Sénégal ait connu.

L’Etat spolié à hauteur de 88 milliards de F Cfa

Les signataires de l’acte de vente étaient Ibrahima Wade, ancien directeur de l’enregistrement et des domaines, devenu par la magie des choses directeur général de la Sn hlm, et la société «Mohamed abdukmohsin al Kharafi and Sones» Sarl, représentée par son directeur général Afrique, Mahmoud Shehata, avec la caution de l’ancien ministre du Budget ibrahima Sar.

Aussi 29 hectares à distraire du tf 4393/dg, propriété exclusive de l’Etat du Sénégal, sont cédés à Kharafi pour la somme ridicule de 2,175 milliards de F Cfa par acte de vente en date du 07 novembre 2006. Alors qu’à raison de 300.000 F cfa le mètre carré, le prix réel du terrain devrait être au moins 90 milliards de F cfa.

Mais pire, Kharafi ne respectera aucune clause du contrat obtenu par libération. En effet, l’acte de vente précise : «le cessionnaire devra édifier sur la parcelle cédée, dans un délai maximum de trente mois ou selon un chronogramme arrêté d’accord parties, un complexe hôtelier incluant des villas et autres équipements touristiques conformes aux règlements d’urbanisation du secteur. Dés l’approbation du présent acte, l’Etat s’engage à apporter au preneur toute assistance et à lui délivrer tous accords ou autorisations qui pourraient s’avérer nécessaires à la délivrance du permis de construire et autres autorisations liées à la construction et à l’exploitation du complexe hôtelier ci-dessus décrit et ses annexes, de manière à mettre celui-ci dans les conditions de respecter son obligation de mise en valeur ici souscrite. le commence- ment des travaux du complexe hôtelier devra intervenir au plus tard le 1er janvier 2007». alors qu’il avait un délai de trente mois pour livrer l’hôtel, sept ans après Kharafi a «livré» au Sénégal une aberration au milieu des montagnes...

L’acte de vente paraphé par Ibrahima Wade, actuel Dg de la Sn Hlm

Or, une clause de l’acte de vente précise : «l’Etat se réserve le droit de reprendre à toute époque, moyennant une indemnité correspondant au prix de vente payé, les parties de la parcelle présentement vendue qui seraient nécessaires à l’exécution de travaux d’intérêt ou d’utilité publics. Toutefois, dans le cas où la reprise porterait sur les parties mises en valeur, il sera versé à l’acquéreur une indemnité correspondant à la valeur au cours du marché des constructions, installations ou aménagements réalisés».

Mars 2012. Macky Sall prend le Pouvoir et commandite un audit foncier. L’inspection générale des Finances (Igf) ne tarde pas à flairer le scandale avant de recommander à l’Etat de faire main basse sur le site cédé dans des conditions quasi scandaleuses à Kharafi. Mais, contre toute attente, Kharafi revient au Sénégal par la fenêtre pour cette fois-ci annoncer que les travaux, aux arrêts depuis, allaient reprendre sur le site et que l’hôtel sera livré avant le Sommet de la Francophonie. on était en main 2013 et Kharafi est coatché par le ministre du tourisme à l’époque Youssou Ndour. lors d’une pompeuse cérémonie, Eyad Jassim al Kharafi, Président directeur général du groupe, annonce que les travaux allaient reprendre et le «bijou» sera livré avant le sommet de la Francophonie. on ne parle plus du sommet de l’oci qui s’est déroulé depuis belle lurette sans que Kharafi ne respecte ses engagements après avoir acquis 29 hectares à un prix dérisoire. «nous avons décidé de reprendre les travaux après avoir obtenu les garanties et autorisations nécessaires», affirme le Pdg de Kharafi qui an- nonce même que le groupe avait bénéficié d’une licence lui permettant d’ouvrir l’hôtel. Youssou ndour lance : «c’est un grand symbole qui doit être protégé par les populations», non sans assurer que le groupe allait jouer son rôle dans l’organisation du prochain sommet de la Francophonie prévu pour novembre 2014.

Et Youssou Ndour entra dans la danse...

Octobre 2014. Un an après cette mascarade et à un mois de l’ouverture à Dakar du sommet de la Francophonie, le «chantier» du groupe Kharafi reste un désert. Aucune pierre n’est venue s’ajouter à l’édifice sauf celle que les dirigeants y avait posé avec Youssou ndour. «Peut-être qu’il faut attendre que le Sénégal organise le sommet des nations-unies pour que Kharafi livre enfin son hôtel», ironise une source qui ajoute : «le problème, c’est notre complexe de l’étranger. C’est ce qui nous est arrivé avec al Walid. il a fait plusieurs promesses, manœuvrer à gauche et à droite avant de se fondre dans la nature. regardez tout simplement comment Cse par exemple a construit en un temps record le nouveau siège de la Sonatel sur la Vdn. Un vrai bijou et il est sûr que si on avait donné à Cse ou un autre groupe Sénégalais respecté on en serait pas là». La grande question est main- tenant de savoir ce qu’attend l’Etat pour récupérer le site et pourquoi pas le céder à un privé national après correction du prix de vente du site et du bâtiment déjà érigé.


Source: Libération

PiccMi.Com

Vendredi 10 Octobre 2014 - 12:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9