contenu de la page



SURTAXE SUR LES APPELS ENTRANTS : Quand Wade s’inspire du désastreux modèle Guinéen



Pour convaincre les consommateurs de l’efficacité et de l’efficience de la surtaxe des appels entrants internationaux, le Sénégal convoque toujours le modèle guinéen. Dans ce pays, Global Voice Group a commencé à opérer depuis le mois de septembre 2009. Mais, deux ans après l’effectivité de la mesure, le constat est alarmant : le volume des appels entrants baisse sensiblement au moment ou le parc clients connait une hausse, la fraude a pris des proportions inquiétantes et les pertes sèches sont partagées entre les opérateurs, l’Etat et les consommateurs.



SURTAXE SUR LES APPELS ENTRANTS : Quand Wade s’inspire du désastreux modèle Guinéen
Les chiffres du mal

Le Sénégal court un risque. Le risque de choper le syndrome qui mine le secteur des télécommunications de la république de Guinée, un pays qui a commencé depuis le mois de septembre 2009 à appliquer la surtaxe sur les appels internationaux entrants avec l’arrivée de Global Voice group (Gvg). Deux ans après la mise en œuvre de cette politique, la Guinée enregistre des pertes sèches, les opérateurs de téléphonie étouffent et les consommateurs trinquent. Les chiffres dévoilés par les opérateurs donnent des frissons et font subodorer le pire. Ils témoignent du désastre crée par l’institution de la surtaxe par l’Etat d’exception alors dirigée par la junte militaire conduite par Moussa Dadis Camara.

Depuis l’instauration de la surtaxe des appels entrants, tous les cinq opérateurs de téléphonie de Guinée (Sotelbi, Areeba, Orange, Cellcom et Intercel) disent enregistrer une perte de volume d’appels entrants, alors que le taux de pénétration du téléphone suit une courbe ascendante pour se retrouver à 37%.

Le cas d’orange Guinée inquiète son Directeur général, le Sénégalais Alassane Diène. Il brandit les statistiques pour faire constater « l’ampleur du mal » que constitue la surtaxe sur les appels entrants. Selon lui, le volume d’appels de tous les opérateurs a chuté d’un peu moins de 50%. Pour Orange Guinée, la situation est dépeinte comme alarmante : « Avant cette taxe, la terminaison vers la Guinée était de 0,16 dollars, représentant 80frans Cfa), indique M. Diéne. Maintenant, avec Gvg, l’Etat a ajouté 0,12 ; ce qui passe à 0,28 dollars. Il n’y a pas eu de concertations. »

Avec l’augmentation du tarif, le volume des appels entrants a chuté de 40% pour tous les opérateurs. En septembre 2009, Orange Guinée, filiale de France Télécoms, totalisait un volume d’appel mensuel de 8 millions de minutes pour un parc de 520 mille clients. A la date du 30 septembre 2011, le parc clients et demi pour se chiffrer à précisément 1 million 300 mille clients.

Mais, il ressort des documents présentés par Alassane Diène que, malgré cette hausse très sensible du nombre de clients, le volume du trafic international entrant reste toujours à 8 millions de minutes par mois. A son avis, cette situation s’explique par l’arrivée de Gvg qui encouragé la fraude (voir ailleurs) et freiné l’évolution du volume. « Si on avait suivi l’évolution de la hausse du parc, on se serait trouvé aujourd’hui à environ 12 millions de minutes par mois », estime- t-il.

La situation alarmante décrite par Orange Guinée, avec l’instauration de la taxe sur les appels entrants, est pire chez le leader dans la téléphonie en Guinée, Areeba avec ses 38% des parts de marché. Son responsable de l’interconnexion du trafic entrant, Omar Diallo, se rappelle avec « nostalgie et amertume » de la croissance déjà perdue du volume d’appels entrants.

Selon lui, avant l’institution de la surtaxe, Areeba faisait 500 mille minutes d’appels entrants par jour, soit environ 12 millions de minutes par mois. Mais depuis le mois de septembre 2009, regrette-t-il, « nous sommes tombés à 140 000 minutes par jours avec un parc clients qui a doublé ».

Ses inquiétudes sont d’autant plus grandes aux yeux de M. Diallo qu’il pense que « cette tendance baissière va s’accentuer ».

En écho, résonnent les alertes chiffrées et les mises en garde lancées par la Sonatel sur les conséquences qui pourraient s’avérer désastreuses sur le secteur porteur des télécoms suite à l’instauration, par l’Etat, d’une surtaxe sur les appels entrants au Sénégal. Un appel qui sonne dans le vide… au Palais.

NDIAGA NDIAYE ( LOBSERVATEUR)
Mis en Ligne : Piccmi.com


Mardi 11 Octobre 2011 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9