contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Sécurité : Plus de 1000 nouveaux gendarmes prennent fonction





Sécurité : Plus de 1000 nouveaux gendarmes prennent fonction
La caserne général Waly Faye de Fatick a abrité, jeudi dernier, la traditionnelle cérémonie de fin de formation de la huitième promotion des élèves gradés et de la 49ème promotion des élèves gendarmes, d’après une note reçue à la rédaction hier.

La sortie de promotion a été présidée par Augustin Tine, ministre des Forces Armées, en présence du général de division Cheikh Guèye, chef d’état-major général des armées, du général de division Meissa Niang, Haut-commandant de la gendarmerie nationale et directeur de la justice militaire, et de plusieurs autorités civiles et militaires. Les deux promotions à l’honneur, respectivement baptisées « feu maréchal des logis-chef Ngary Diagne » (pour la huitième promotion des élèves gradés) et « feu gendarme Boubacar Seydi » (pour la 49ème promotion des élèves gendarmes), viennent de boucler une année de formation.

Selon le communiqué, la huitième promotion des élèves gradés compte un effectif de 120 stagiaires dont 10 femmes. Ils sont soumis à une formation très riche en enseignements militaires et professionnels qui leur permettront de mieux appréhender les fonctions de chef de groupe dans les unités mobiles et d’adjoint dans les brigades territoriales. Quant à la 49ème promotion, elle est forte de 990 élèves gendarmes dont 58 filles et 63 éléments issus du concours direct. Ils sont recrutés sur la base des profils professionnels suivants : administrateurs de réseau, infirmiers d’Etat, électromécaniciens, électriciens, chimistes, génie civil, etc. « Les élèves gendarmes développent des aptitudes tactiques et techniques nécessaires au commandement d’un groupe de combat. Sur le plan professionnel, ils reçoivent également un enseignement de base qui leur permettra de tenir leur rôle de soldats de la loi et acteurs essentiels de la sécurité publique », précise le texte. Compte tenu de tout cela, le ministre des Forces Armées, Augustin Tine, a mis l’accent sur le sens de l’honneur qui doit constamment guider les comportements de ces sous-officiers. Il les a invités à s’approprier un certain nombre de valeurs comme le respect des droits humains. Cette année, de nombreux modules ont été au programme d’instruction, notamment la cybercriminalité, le terrorisme, la protection des droits de l’enfant, la radicalisation et les trafics de tous genres. Par ailleurs, des stages pratiques en intervention professionnelle et en police judiciaire avec le concours du Centre de perfectionnement de la gendarmerie mobile (Cpgm) et le Centre de nationale de police judiciaire (Cnpj) sont retenus pour la scolarité prochaine.


PiccMi.Com

Jeudi 12 Octobre 2017 - 12:26



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.