contenu de la page



Sidy Lamine Niasse entendu pendant quatre heures au Commissariat central



Entouré de deux de ses collaborateurs, Ndèye Khady Diop Faye et Amadou Faty Faye, le Pdg du groupe Walf a été entendu hier de 18 à 22 heures et demie au commissariat central. Ce, après notification d’une information au préfet de Dakar dans la perspective de la manifestation du 19 mars. Une information qui a été transmise au Commissaire central aux fins d’enquête. A sa sortie d’interrogatoire, Sidy Lamine Niasse dit avoir ‘répondu à toutes les questions’.



Sidy Lamine Niasse  entendu pendant quatre heures au Commissariat central
Lesquelles questions ont, pour l’essentiel, tourné autour du choix de la Place de l’Indépendance, de la référence à la Place Tahrir, des risques de troubles à l’ordre public vu que d’autres citoyens envisagent de manifester au même endroit et à la même période, de la durée de la manifestation, des risques de gêne sur les activités commerçantes alentour ainsi que du choix de cette méthode pour régler un problème lié à la justice. Le voulant pacifique, Sidy Lamine Niass justifie son sit-in et la référence à la Place Tahrir par des raisons liées à l’histoire et par le besoin pédagogique de donner une leçon de démocratie au peuple égyptien. ‘Comme les Américains devant la Maison Blanche ou le Congrès, les Français, etc. nous voulons montrer que nous pouvons nous battre autrement que par les armes’, dit le Pdg de Walf.

Quant aux risques de trouble à l’ordre public liés au dépôt par Mohamed Lamine Massaly des ‘Jeunesses wadistes’ d’une demande d’autorisation sur la même séquence spacio-temporelle, Sidy Lamine Niasse a, devant les policiers, dédramatisé. ‘Massaly et tous les autres sont invités’, dit le patron de Walf qui ne pense pas que la manifestation qu’il a initiée puisse occasionner une quelconque gêne pour les commerçants qui opèrent aux abords de la Place de l’Indépendance. Outre que l’enjeu en vaut la peine, Sidy Lamine Niasse pense même que cela peut fouetter les affaires des commerçants.

Les interférences politiques ont, également, préoccupé les limiers. Les manifestations de la Place Tahrir ayant abouti au renversement de Moubarack, les policiers-enquêteurs se sont inquiétés du risque de contamination. ‘Non, on a dépassé la phase égyptienne. Nos revendications ne sont pas politiques. Elles visent à combattre une volonté délibérée d’étouffer l’entreprise’, réplique Niasse. Alors, pourquoi ne pas saisir la justice, chargent les policiers qui lui demandent s’il a eu à subir des injustices. Sidy Lamine de citer les dossiers du Cnra, du Bsda et de l’Artp. Sur ce dernier dossier, il rappelle que l’Artp lui demande de payer des redevances qui ne sont pas effectives, également, que l’ancien ministre de l’Information, Aziz Sow, a eu à annuler une facture de 140 millions parce que ‘nulle et non avenue’. Fort de cette jurisprudence, Sidy Lamine qui refuse le ‘fait accompli’ veut, le 19 mars, au-delà des institutions judiciaires, lancer un ‘message fort’. Que sa manifestation soit interdite ou pas ne l’empêchera pas de persister dans sa conviction qu’il a le droit avec lui.

Ibrahima ANNE
Walf.sn

PiccMi.Com

Mercredi 16 Mars 2011 - 10:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9