contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Sondage Médias : Rfm occupe la première place à Dakar, tandis que Walf Fm, 2stv et l’Observateur, dominent sur la plan national





Sondage Médias : Rfm occupe la première place à Dakar, tandis que Walf Fm, 2stv et l’Observateur, dominent sur la plan national
Une récente étude sur les médias, publiée ce jeudi par l’Agence Dakaroise d’études stratégiques et de recherches(Adesr), positionne Walf Fm comme étant la radio la plus écoutée au Sénégal. Parmi les télévisons, le première chaîne privée du Sénégal, 2Stv prend la première place au détriment de la Rts. En presse écrite et notamment dans la catégorie des quotidiens, L’observateur, dirigé par Mamoudou Wane, remporte la première place, avec un taux de lecture de 62,2%, suivi du journal sportif Stades qui totalise un taux de 31,7%. Du coté des hebdomadaires, le magazine Week-end devance avec 9,7%, suivi de Jeune Afrique avec 9,2%. Les résultats ont été publiés, ce mercredi au cours d’une conférence de presse.

Selon les rapports de l’Agence Dakaroise d’études stratégiques et de recherches (Adesr), « Walf Fm est la plus connue des chaînes de radio, la préférée des sénégalais, mais aussi, celle qui a la meilleure audience cumulée habituellement avec 56,8%. Elle devance ainsi la Rfm qui en totalise 33,9% », indique l’étude. Néanmoins, la Radio Futurs Medias, demeure la préférée des Dakarois. La radio de Youssou Ndour domine dans la capitale », selon le sondage. Le journal du groupe Futurs médias, l’Observateur, mène la danse dans la presse écrite, catégorie des parutions quotidiennes.

Cependant, constate, l’Adsr « les Sénégalais lisent moins les journaux avec un taux de 34,9% ». Dans la catégorie des télévisions, la première chaîne de télévision culturelle du Sénégal, 2Stv, ravit la vedette à la chaîne nationale Rts, qui s’impose que dans cinq régions, là où la 2stv s’impose dans huit régions du Sénégal, y compris la région de Dakar.

Die Faye

Vendredi 11 Juin 2010 - 09:37



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.