contenu de la page



Trafic d’engrais : D’importantes quantités subventionnées se retrouvent sur le marché local





Trafic d’engrais : D’importantes quantités subventionnées se retrouvent sur le marché local
Au moment où la pénurie persistante d’intrants agricoles, notamment l’urée noire a fini de compromettre les objectifs du programme national autosuffisance en riz, voilà encore qu’une sombre affaire d’engrais frauduleusement acheminé en Mauritanie sur le fleuve Doué défraie la chronique dans le département de Podor. En effet, d’importantes quantités de sacs d’engrais, subventionnés et destinés à la campagne agricole 2010-2011 se retrouvent sur le marché local. Renseignement pris, ces stocks revendus actuellement à des prix prohibitifs - entre 13 et 15 000 francs le sac - appartiendraient à un puissant commerçant maure qui se trouverait en terre mauritanienne. Alors que le sac de l’urée ne coûtait pas plus de 6 000 francs. Ainsi, cet engrais subventionné qui n’est jamais parvenu aux ayants droit a repris le chemin inverse pour être revendu aux producteurs de la vallée. Sur le modus operandi de cet important trafic, Baba Tall, un producteur et représentant du Tse, principal fournisseur de l’urée noire qui confirme de telles pratiques, explique : ‘On nous accuse de n’avoir pas mis à la disposition des producteurs de l’engrais suffisant. C’est faux’, rétorque le représentant du Tse, basé à Ndioum.
Selon qui, toutes les dispositions ont été prises par sa structure pour mettre à la disposition des producteurs, un peu plus de 1 700 tonnes pour les départements de Podor, Dagana et Matam. Selon toujours ce dernier, huit camions chargés d’engrais notamment d’urée noire ont aussi été acheminés pas plus tard que la semaine dernière au niveau de la vallée. Après l’attaque des producteurs de la vallée à l’égard des responsables du Tse sur cette pénurie d’engrais constatée, Baba Tall explique que nombre de producteurs ne sont pas de bonne foi. Preuve en est qu’il suffit que l’engrais soit là que beaucoup de producteurs prétendent disposer de plusieurs hectares. Ceci, rien que pour obtenir une importante quantité.

Pour toutes ces raisons, Tall a demandé à l’Etat, en particulier le ministre de l’Agriculture, de revoir sa façon de faire. Sur le trafic de l’engrais, le représentant du Tse qui confirme cela dira qu’ils ont décidé de porter plainte contre ces véreux producteurs qui sont bien des complices des malfrats qui se situent sur l’autre partie du fleuve. ‘S’il n’y avait pas de complicité, comment se ferait-il que l’engrais qui sort des magasins avec quatre signatures, puisse se retrouver entre les mains de trafiquants, se demande Tall. Comment cet intrant agricole a pu traverser la frontière au nez et à la barbe des responsables de commissions de distribution ? Qu’en est-il exactement des tonnages qui ont enjambé le fleuve ?’

Supputations et commentaires vont bon train sur le niveau de responsabilités de certains qui officient dans ce secteur. Pour rappel, selon des informations dignes de foi, la plupart du trafic d’engrais se passe au niveau des villages de Loboudou Doué, Mboyo, Diattar, Boki et Fanaye. Où le trafic se fait pendant les heures creuses de la nuit avec des charrettes, nous confient certains de nos interlocuteurs. Rappeler que l’année dernière, une importante quantité de l’engrais avait été aussi saisie par les services de la douane de Podor. Cela avait permis d’arrêter un réseau mafieux de personnes qui s’activaient dans ce commerce illicite.

Abou KANE
WALF

PiccMi.Com

Samedi 24 Septembre 2011 - 08:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9