contenu de la page



Traqué à Banjul : UN ANCIEN BOSS DES RENSEIGNEMENTS GAMBIENS À DAKAR





Ancien directeur général des services de renseignements gambiens, le major Lamin Bo Badjie, qui a notamment dirigé, du 13 août 2008 au 10 août 2009 la très redoutée National Intelligence Agency (NIA), s'est enfui de la Gambie pour déposer ses baluchons à Dakar. Cet ancien pilier du dispositif de renseignement et de contre-espionnage du régime de Yahya Jammeh cherche à présent des cieux plus cléments, loin des menaces de plus en plus précises sur son intégrité physique à Banjul.

Selon nos sources, Bo Badjie qui vient d’être élargi de prison est l’objet de menaces venant du régime de Banjul en difficulté. Yahya Jammeh cherche visiblement à protéger ses arrières et à se prémunir de certaines anciennes têtes pensantes de son système tombées en disgrâce et traînées dans la boue.

C’est le cas de Lamin Bo Badjie qui, deux mois après son limogeage de la NIA et son redéploiement dans l'armée gambienne, fut arrêté dans la nuit du 21 novembre 2009 par des éléments de la garde rapprochée de Yahya Jammeh. Il est directement envoyé au bagne de la prison centrale Mile Two de Banjul d'où il est extrait huit jours plus tard pour faire face aux tortionnaires de l'Agence des renseignements qu'il venait de diriger quelques mois plus tôt.

Accusé d'avoir trempé dans une tentative de coup d'Etat avortée en 2006, soit deux ans avant sa prise de fonction comme patron des renseignements, Bo Badjie est battu et torturé par ses anciens collaborateurs qui voulaient à tout prix lui tirer des aveux pour impliquer le général Lang Tombong Tamba alors chef d'Etat-major de l'armée gambienne qui venait lui aussi d'être arrêté.

Il aura beau clamer son innocence, Bo Badjie est traîné dans un procès marathon, avec le général Lang Tombong Tamba, ancien chef d'état-major de la Défense des Forces armées de la Gambie, le général de brigade Omar Bun Badjie, le lieutenantcolonel Kawsu Camara alias Bombardier, l'ancien inspecteur général adjoint de la police, Modou Gaye, l'ancien diplomate Gibril Ngorr Secka et l'homme d'affaires Abdoulie Joof.

Tous sont condamnés en juillet 2010 à la peine de mort par le tribunal de grande instance de Banjul pour trafics d'armes et de munitions, détention de matériel et engagement de mercenaires à partir de la Guinée-Bissau pour organiser un coup d'État contre le gouvernement du président Yahya Jammeh. Cette peine est commuée en novembre 2014 à une condamnation à des travaux forcés à perpétuité.

Mais contre toute attente, Bo Badjie et ses compagnons d'infortune sont graciés par le dictateur Yahya Jammeh, en juillet dernier, dans la foulée des célébrations marquant les 21 ans du coup d’État qui l’a porté au pouvoir le 22 juillet 1994. Or, certaines de ces personnes graciées ont depuis été arrêtées. D’autres sont l’objet de plusieurs formes de harcèlement obligeant ceux qui le peuvent à prendre la fuite.

Reste à savoir si l’État du Sénégal va une nouvelle fois céder aux caprices de Yahya Jammeh pour expulser Bo Badjie comme ce fut le cas avec Kukoï Samba Sanyang, ou encore Cheikh Sidya Bayo dont l’activisme débordant contre le dictateur gambien leur a valu une caractérisation de persona non grata au Sénégal.

Enquête

PiccMi.Com

Lundi 30 Novembre 2015 - 19:00



Réagissez à cet Article

1.Posté par Mafiosi le 01/12/2015 17:09

Macky ne garde pas ce type! Il est espion et ne sera jamais avec le Senegal.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9