contenu de la page



USURPATION DE FONCTION : Ousmane Fall se faisait passer pour le Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye



Ousmane Fall, jeune homme de 33 ans, a osé se faire passer pour le Premier ministre, pendant de longs mois, pour soutirer d’importantes sommes d’argent à un douanier et un magistrat à qui il a promis villas et véhicules à vils prix. Pris en filature hier par la Gendarmerie, il est parvenu à s’échapper, après avoir percuté avec son véhicule un poteau électrique à Yoff. Exaspéré par les délits de son faux «homonyme», Souleymane Ndéné Ndiaye avait porté plainte et exigé une confrontation avec l’escroc, avant qu’il ne soit traduit devant le Juge. Mais faudrait-il que le malfrat soit d’abord appréhendé.



USURPATION DE FONCTION : Ousmane Fall se faisait passer pour le Premier Ministre  Souleymane Ndéné Ndiaye
Le Premier ministre, Souleymane Ndé­né Ndiaye, s’est certainement tiré les cheveux hier, en apprenant que son «homonyme» a réussi à s’échapper, au nez et à la barbe des éléments de la section de recherches de la Gendarmerie. Ousmane Fall, qui se mettait dans la peau du Pm a, en ef­fet, réussi à plumer un agent des Douanes et un magistrat, jusqu’à hau­teur de 50 millions de francs Cfa, dont près de 30 pour le seul douanier.

Alors qu’il était pris en filature depuis le quartier Liberté 6, chez un de ses amis mécaniciens, M. Fall est parvenu à semer les éléments du colonel Moussa Fall, à travers les artères de Yoff, aux alentours de 13h.
Mais auparavant, il a percuté avec son véhicule un poteau électrique à quelques mètres de l’immeuble qui abrite le groupe de presse Avenir Communication. Certainement blessé à la jambe droite, il a rasé les murs de ladite entreprise en traînant le membre atteint, avant de disparaître dans la nature. C’est à peine s’il n’a pas percuté votre frêle serviteur, qui venait juste de sortir de l’entreprise, après avoir eu écho de l’incident !
Mais il faut dire que le sieur Fall l’a échappé bel, puis qu’il avait emplo­yé autant d’énergie pour échapper aux pandores. En effet, c’est le Pm himself, qui s’est résolu, selon nos sources, à déposer une plainte contre lui à la section de recherches de la Gendarmerie, sise à Colobane. Informé qu’il était des actes d’escroquerie que Ousmane Fall ne cessait de poser depuis quel­que temps, en y mêlant son nom. A la fois dégoûté et étonné de la témérité du jeune escroc - il est né en 1977 -, Sou­ley­mane Ndéné Ndia­ye a même exigé que la Gendar­merie lui amène le malfrat dans son bureau d’abord, pour un face-à-face, avant sa mise aux arrêts. Ce qui illustre le sentiment de colère qui anime présentement le chef du gouvernement.
Pour en revenir aux forfaits que Ousmane Fall a commis, Le Quoti­dien a pu savoir qu’il opérait avec un complice, nommé Albis Coly. D’ail­leurs, c’est ce dernier, appréhendé avant d’être mis en liberté, qui a indiqué aux éléments de la Gendar­merie, l’endroit que fréquente son ami Ousmane, à Liberté 6. C’est tôt dans la matinée d’hier que des pandores sont allés l’attendre à bord d’un véhicule banalisé.

Mais, c’est vers midi que M. Fall s’est pointé chez son ami. Toutefois, comprenant vite qu’un piège lui a été tendu, il s’est enfuit à bord d’un véhicule de marque Renauld, type Laguma immatriculé Dk-4369-Y, de couleur bleue. Le sieur Fall s’est par la suite lancé dans une course folle, se faufilant entre les rues de Grand-Yoff, pour s’immobiliser brutalement à Yoff.


USURPATION DE FONCTION : Ousmane Fall se faisait passer pour le Premier Ministre  Souleymane Ndéné Ndiaye
LA MERE DU PM M LEE VIRTUELLEMENT A L’AFFAIRE

Selon des proches des victimes avec qui Le Quotidien s’est entretenu, le modus operandi de l’escroc était simple. Son complice se rapprochait de ses victimes à qui il fait croire qu’il est un ami intime du Premier ministre, en vue naturellement d’une promotion. Après avoir pris leurs coordonnées téléphoni­ques, il les remet au «faux» Sou­ley­mane Ndéné Ndiaye, qui les appelle par la suite, pour les sonder sur leurs avoirs financiers et matériels. C’est par ce procédé que Ous­­mane Fall, ancien enseignant, a réussi à soutirer des sommes importantes au douanier, chef du poste de Ka­rang, à la frontière gambienne, et à un magistrat. Il leur faisait croire qu’il a des maisons et des véhicules à leur céder à vils prix et envoyait son complice retirer l’argent.

Le douanier a dû, récemment, contracter un prêt de 10 millions de francs auprès d’une banque de la place, pour l’achat d’une maison à Nord-Foire, mais il s’est retrouvé floué dans l’opération. Tout comme il a toujours été berné en envoyant d’importants lots de produits alimentaires à chaque fin du mois, pour la maman du Premier ministre, sur demande du faux. Des produits certainement détournés pour en faire de l’argent liquide.

Le douanier a aussi payé près de 2 millions de francs pour un véhicule de marque 4X4 stationné dans le parking de la «fausse Primature», mais qu’il ne parviendra jamais à récupérer. C’est avec cette même méthode, apprend-on, que l’escroc a également appâté le magistrat, qui lui a versé d’importantes sommes d’argent. En somme, résume une source sûre, l’escroc s’est envolé avec plus de 50 millions de francs Cfa.
Après sa fuite, les éléments de la section de recherches de la Gen­dar­merie sont allés séparément chez ses deux épouses, pour y effectuer des perquisitions. Sa première é­pouse habite aux Hlm Grand-Yoff, l’autre à…Yoff. Jusqu’aux alentours de 15 heures hier, des pandores étaient encore dans le luxueux appartement de son autre épouse, pour le fouiller et soutirer des informations à celle-ci, aux fins de mettre la main, sur Ousmane Fall.

Aux dernières nouvelles, les hommes du colonel Moussa Fall ont été obligés d’embarquer la première fem­me et sa mère, qui habitent en­semble, pour les entendre. Mais, elles ont été finalement relaxées faute de charges contre elles, dans la mesure où elles jurent toutes deux, ignorer ce que Ousmane Fall fait comme activité et ignoraient même qu’il a une deuxième épouse. L’es­croc arguait toujours de missions pour aller se la couler douce chez sa deuxième épouse.

Aly FALL
Source : Le Quotidien

PiccMi.Com

Vendredi 23 Juillet 2010 - 18:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9