contenu de la page



Un agresseur lynché à Wakhinane Nimzatt : il tue sa victime et meurt au commissariat pour des oeufs pourris





Un agresseur lynché à Wakhinane Nimzatt : il tue sa victime et meurt au commissariat pour des oeufs pourris
En brandissant son couteau en signe de victoire, Ousmane Ndiaye l’agresseur ne savait pas que la mort l’attendait. En effet, explique l’Obs, une bande de malfaiteurs, qui a tenté sans succès de s’attaquer à un boutiquier qui aurait vendu à un d’eux des oeufs pourris. Les malfaiteurs, s’en sont pris à un jeune plombier de 23, Michel Mendy, qui sera sauvagement tabassé et poignardé à mort dans le dos.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 8 au 9 novembre 2015, dans la commune de Wakhinane-Nimzatt à Guédiawaye. Après les faits, quelques-uns des agresseurs vident les lieux, mais l’un d’eux, Ousmane Ndiaye, déambule tranquillement, un long couteau dégoulinant de sang à la main. « Il marchait tranquillement en brandissant son couteau, lançant à ses complices : “Pourquoi vous fuyez? Bande d’homos”, explique un témoin de la scène dans les colonnes de L’Observateur.

Mais les habitants du quartier Sinaï n’ont pas voulu laisser cette provocation passer. Ils ont pris leur courage à main et ont décidé de mettre cet agresseur hors d’état de nuire. Des jeunes l’ont chargé et un croc-en-jambe l’a envoyé à terre avant qu’une pluie de projectiles ne s’abatte sur lui. Durant 10 minutes, Ousmane Ndiaye subira la furie de la foule.

Mal-en-point, le visage bouffi, le corps ensanglanté, il a été sauvé, curieusement, par la famille du défunt, qui a choisi de l’extirper des mains de ses bourreaux, en attendant l’arrivée des policiers. “En agissant de la sorte, on voulait qu’il livre les noms de ses complices”, confié un membre de la famille éplorée dans “L’Observateur”.

Du fait de son état, la police a conduit l’agresseur blessé au centre de santé “Roi Baudouin” pour des soins. Conduit par la suite à la police de Wakhinane Nimzatt, il a dénoncé ses complices. Deux d’entre eux ont été arrêtés. Toutefois, du fait de la sévérité de ses blessures, Ousmane Ndiaye a fini par mourir dans les locaux mêmes de la police.

PiccMi.Com

Mardi 10 Novembre 2015 - 07:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9