contenu de la page



VERS L’INDEXATION DES AUTORISATIONS D’IMPORTATION À L’ACHAT EFFECTIF DU RIZ LOCAL





VERS L’INDEXATION DES AUTORISATIONS D’IMPORTATION À L’ACHAT EFFECTIF DU RIZ LOCAL
Un comité régional de développement (CRD) consacré à la commercialisation du riz a débouché, jeudi, à Saint-Louis (Nord), sur un certain nombre de recommandations portant entre autres sur l’indexation des autorisations d’importation à l’achat effectif de la production nationale et la possibilité d’écarter les acteurs de la filière qui ne respecteraient pas les règles et engagement pris dans le cadre du dispositif de commercialisation.

Tout comme l’indexation des autorisations d’importation de riz à l’achat du quota de la production nationale, la participation des riziers à leurs rapports avec les producteurs figure parmi les recommndations formulées au cours de ce CRD, a appris l’APS lors de cette réunion tenue à la gouvernance de Saint-Louis.

Alioune Sarr, ministre du Commerce, du Secteur informel, de la Consommation, de la Promotion des produits locaux et des PME a présidé la rencontre à laquelle ont pris part les représentants de l’ensemble de la filière, notamment les institutions financières et techniques, les riziers, les producteurs et les autorités administratives de Saint-Louis.

Différentes contraintes liées à la commercialisation du riz local ont été soulevées par les acteurs lors de ce CRD, qui a également permis de faire une évaluation de la précédente campagne.

Ces contraintes portent entre autres sur le retard sur la mise en place des financements, les difficultés d’accès à certains sites de production, les problèmes de stockage, les problèmes d’information sur les statistiques liées aux rendements.

‘’Il y a certes des contraintes, mais il faut reconnaître l’immense succès de la précédente campagne à la faveur du dispositif de commercialisation du riz local et la mise en place du fonds de commercialisation de 5 milliards de francs. On ne parle désormais plus de riz invendu’’, a réagi Alioune Sarr.

‘’Le riz local est devenu compétitif au point d’avoir pénétré toutes les localités du Sénégal. Aujourd’hui, les importateurs sont à la recherche de 60 000 tonnes à acheter aux producteurs locaux. Ce qui témoigne de l’éfficacité du dispositif. Il faut le dire quand un mécanisme permet d’avoir ces résultats’’, a-t-il indiqué.

Il a en outre souligné la nécessité de mettre en place un sous comité réunissant les autorités administratives et les institutions financières, et d’organiser une rencontre devant permettre de lever les contraintes liées au financement de la commercialisation du produit.

Alioune Sarr a également fait part de la volonté des pouvoirs publics de renforcer l’ensemble de la chaîne de valeur à travers le renforcement des capacités de tous les acteurs de la filière riz.

‘’Pour réussir, on doit jouer franc jeu, et nous devons mettre en place une liste rouge permettant d’écarter de la filière les acteurs qui ne respecteraient pas les règles du dispositif’’, a lancé M. Sarr aux participants.

La région de Saint-Louis concentre l’essentiel de la production du riz local à travers notamment la vallée du fleuve Sénégal. Cette filière est devenue une des priorités du gouvernement sénégalais qui ambitionne d’atteindre l’autosuffisance à l’horizon 2017 avec une production de plus d’un millions de tonnes.

Les importations de riz représentent un chiffre d’affaires de 200 milliards de francs par an. ‘’ L’objectif du gouvernement est d’inverser la tendance en faisant en sorte que cet argent soit au bénéfice des acteurs de la filière’’, a-t-il souligné.

PiccMi.Com

Vendredi 16 Octobre 2015 - 09:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9