contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


Vidéo: Les détails de l’agression de la fille d’Hervé Renard en Côte d’Ivoire


Dans une vidéo diffusée par nos confères d’Al Botola, on peut voir Candice Renard sur une civière.




« À la fin du match, le médecin de l’équipe nationale Docteur Hefti a essayé de rejoindre les vestiaires », nous explique un Marocain ayant assisté aux événements à Abidjan. « La sécurité ne l’a pas laissé entrer et il s’est retrouvé à terre après avoir reçu des coups ». Par la suite, il est quand même entré dans les vestiaires. « C’est alors que Candice Renard s’est présentée en tant que fille du sélectionneur », affirme notre source. « La police et la sécurité du stade ne l’on pas raté et lui ont donné des coups de matraque. Rien de très grave, mais suffisamment pour lui faire très mal…Nous nous sommes interposés pour la protéger », poursuit le témoin de cette scène.

Aux dernières nouvelles, Candice Renard se porte bien. Mais l’accueil réservé aux Marocains à Abidjan risque d’avoir des suites…Les supporters marocains ont été aspergés de bombe lacrymogène avant le match.

« Les Ivoiriens avaient la haine contre Hervé Renard, ils considèrent que c’est un sorcier blanc qui les a trahi, c’est pourquoi ils ont été aussi agressifs et pas fair play du tout », analyse notre source. On retiendra l’essentiel: la qualification pour le Mondial 2018. « Le reste est déjà derrière nous », tempère notre interlocuteur.

Après le match du Maroc face à la Côte d’Ivoire, la fille d’Hervé a été agressée par des ivoiriens.
Dans une vidéo diffusée par nos confères d’Al Botola, on peut voir Candice Renard sur une civière.

PiccMi.Com





Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.





Les plus récentes



TWITTER