Connectez-vous S'inscrire


Visite du President à New York . Pour qui sonne le Glas ?





Visite du President à New York . Pour qui sonne le Glas ?
Pour qui sonne le glas??

La récente visite de notre cher Président ici aux USA, compte tenu de son cachet officiel et multiforme, nous a permis de mieux en savoir sur la personnalité de ces fonctionnaires privilégiés qui séjournent parmi nous en terre étrangère.

En effet, venu prendre part pour la première fois aux assises de l'Assemblée Générale des Nations Unies, en sa 67eme session, le Président Sall, sans le savoir peut être, était très attendu par la communauté sénégalaise, mais surtout par ses subalternes dont la survie à la tête des institutions qu'ils dirigent ne dépend que de lui et de lui seul. Une prérogative que, du reste, je respecte toujours mais qui cependant ne m'empêche nullement de crier mon amertume, ma désolation face à ces manquements et autres enfantillages dont nous avons souffert tout le long du séjour présidentiel ici à New York .

Je vais commencer tout d'abord par décrier le manque de professionnalisme et de rigueur dans le traitement du Président et dans la gestion de l'agenda de ses audiences. Ce qui suscite les interrogations suivantes:

Pourquoi, certains sénégalais porteurs de projet et autres ne peuvent jamais accéder à leur président ?

Comment se fait il que les mêmes procédés décriés au temps de Abdoulaye Wade se sont exactement reproduits lors du séjour présidentiel ?

Entre l'Assistante du président et le chef de la mission permanente, lequel se moque des sénégalais dont les noms avaient été retenus pour une audience avec leur Boss?

En tout cas, le laxisme constaté dans le traitement de l'agenda présidentiel, de même que l'amateurisme manifeste qui s'y ajoute, étaient simplement choquants.

En effet, à l'annonce de la venue du Président de la République, les citoyens qui le désiraient, se sont organisés et ont pris toutes les dispositions requises et nécessaires, pour demander à rencontrer leur président, en ayant dument déposé une lettre de Demande d'audience adressée au chef de la mission permanente. Nous osons croire que quelque soit la suite réservée à cette requête les auteurs devraient être informés. C'est un minimum, et ce n'est pas trop demander à Son excellence (comme il aime se faire appeler), monsieur Abdou Salam Diallo!

Mais ce qu’on a vu c’est plutôt, ce
serviteur de la République, en dépit de tout ce qu'il coûte à notre trésor national, briller par son insouciance, son inconsistance, disons son inconscience. Et Paradoxalement, c'est celui que certains décrivent comme étant l'un des meilleurs diplomates du Pays.

En réalité, rares sont les sénégalais qui le connaissent. Même si nous avons claire conscience que sa mission est autre que de répondre aux exigences quotidiennes de ses compatriotes pendant les séjour du Président à l’occasion de l’Assemblée Générale de l’ONU ; une des rares fois ou il est sollicité par ses compatriotes sénégalais expatriés

Ensuite et dans le même chapitre des manquements, la série des manifestations organisées en l'honneur du président. Des manifestations sommes toutes identiques mais à des lieux différents et des objectifs différents. Dans ce contexte précis, la rencontre organisée par le consul général, à l'intention de la communauté sénégalaise, n'était qu'une mascarade, une occasion saisie pour jauger sa quote de popularité devant une assistance bien acquise à sa cause et prête à témoigner devant sa majesté, de la valeur de l'homme et de son importance dans la communauté.

En tout cas, c'est avec humilité, que nous voudrions rappeler à notre cher consul ( un monsieur que j'apprécie bien), que ces hommes et ces femmes, pour la plupart des désœuvrés et sans activités professionnelles, des activistes chevronnés, qui militent dans toutes les structures existantes à New New York,(Dahiras, associations, partis politiques, clubs ....) Ces gens là, ne sont pas forcément les mieux désignés pour l'évaluation d'une quelconque appréciation, encore moins de représenter la communauté dans ce qu'elle a d'essentiel!
Nous sommes loin de cautionner, l'annulation de certaines audiences prévues avec le président au profit de cette séance de "Sargal" en son honneur et devant le président !

En réalité, je crois que si les militants de L' APR avaient déjà pris rendez avec leur chef en y associant la communauté, il n’y aurait pas nécessité de convoquer une autre rencontre susceptible d'obstruer celle initialement prévue. La communauté sénégalaise est une et indivisible et la réalité est que les responsables locaux de l'APR, à eux seuls peineraient certainement à remplir une salle. Cela est d'autant plus vrai que, s'ils continuent à se recroqueviller sur eux même et fermer leurs instances aux autres citoyens, de quel que parti que ce soit, leur parti en pâtirait dangereusement.

Enfin, je ne saurai terminer sans interpeller l'ensemble de mes compatriotes sénégalais, pour une prise de conscience à la fois collective, rationnelle, efficiente et très citoyenne. Nous avons des serviteurs, des agents de l'Etat, des fonctionnaires détachés auprès de la communauté, auprès de l'organisation des Nations Unies. Il n'est pas question de les traiter autre que de simples agents, susceptibles de mener correctement les missions qui leur son assignés
C'est seulement dans cette perspective que les leviers paradigmatiques qu'exigent les nouvelles formes de gestion, cesseront d'être un luxe pour notre administration centrale Mais cela n'est possible que quand les expatries que nous sommes, voudraient volontairement se départir de certains comportements inélégants vis à vis de nos administrés. Des comportements qui ne nous honorent nullement. Nous ne devons aucunement nourrir de complexe à l'égard de qui que ce soit, fut il le président de la République.! Restons dignes et Republicains, c'est le seul gage pouvant obliger nos serviteurs à s'acquitter correctement de leur missions respectives !

Madère Fall
USA.

Madère Fall

Lundi 1 Octobre 2012 - 09:36



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Septembre 2014 - 20:29 La danse, aujourd’hui: Cadence ou des cas de danse!


Réagissez à cet Article

1.Posté par ghgbngnfg le 01/10/2012 13:49

T'as raison mon gars, mais qui t'entendra? Personne. Macky est dans sa tour d'ivoire insonorisee et ses ambassadeurs se croient tous sortis de la cuisse de Jupiter. Qui t'entendra?

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
CASTING DE CHOIX POUR L’ÉTAT-MAJOR DU GROUPE GMC http://t.co/rjZG92Q4xt- Le nouveau groupe de presse Global Media... http://t.co/5Pge6B3Gil
MACKY, PUISSANCE... 2017: L'ambition du chef de l'Etat, pour rempiler en 2017, serait-elle en train de prendre... http://t.co/gxCu0lh54l
L'ambition du chef de l'Etat, pour rempiler en 2017, serait-elle en train de prendre une tournure plus... http://t.co/vUn3O84Hbl
L'ambition du chef de l'Etat, pour rempiler en 2017, serait-elle en train de prendre une tournure plus... http://t.co/HLnaLQnyDI
SOMMET DE LA FRANCOPHONIE «LA FRANCE N'A PAS DE CANDIDAT» http://t.co/JcuBX6ViMh
SOMMET DE LA FRANCOPHONIE «LA FRANCE N'A PAS DE CANDIDAT» http://t.co/SuMqDrFJnM
JEAN FELIX PAGANON, AMBASSADEUR DE FRANCE AU SENEGAL SUR LE XV SOMMET DE LA FRANCOPHONIE «LA FRANCE N'A PAS DE... http://t.co/OarCBztOM3
GUINÉE: Moussa Dadis Camara sur le grill: L'enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry... http://t.co/QMluBZ5Fgu
GUINÉE: Moussa Dadis Camara sur le grill http://t.co/KTeUGvkn47
L'enquête sur le massacre du 28 septembre 2009 au stade de Conakry reprend. Des magistrats guinéens devraient... http://t.co/rzaJxQdOEI