contenu de la page



Vive tension dans la communauté rurale de Fanaye : Le Peulh parle aux ouvriers agricoles avec son sabre



L’accrochage entre éleveurs et ouvriers agricoles enregistré hier à Fanaye édifie sur le feu qui couve dans cette partie du Fouta, miné par une histoire d’accaparement des terres.Pour exprimer sa colère face à ceux qu’il considère comme des envahisseurs, le Peulh nommé Amar Sow a préféré faire parler son sabre.



Vive tension dans la communauté rurale de Fanaye : Le Peulh parle aux ouvriers agricoles avec son sabre
Dans la communauté rurale de Fanaye, le pire qui était craint depuis plusieurs mois est finalement arrivé, hier. En effet, le projet d’exploitation de biocarburants de vingt mille hectares cédés à un investisseur privé italien par le Président du conseil rural et une partie de ses conseillers ruraux, qui avaient fait la délibération de ce projet, vient de dégénérer. Et tout est venu, selon nos sources digne de foi, du caractère vindicatif d’un peulh nommé Amar Sow, âgé de 22 ans et domicilié à Anthiang dans la communauté rurale de Fanaye. Ce jeune peulh n’a pas hésité à brandir son sabre tranchant pour commettre un acte odieux. Il a agi ainsi après avoir noté une présence étrangère d’ouvriers agricoles qui déracinaient des arbres dans le cadre d’exploitation de ce projet de biocarburant non loin du périmètre ou le Peulh avait l’habitude de rester avec son troupeau.
Ce dernier, selon des témoins, n’a pas hésité à utiliser son arme blanche. C’est ainsi qu’il donna plusieurs coups de sabre au nommé Mamadou Dièye, âgé de trente six ans. La victime a été acheminée par un ancien gendarme en retraite à l’hôpital régional de Ndioum. Aussitôt arrivé sur les lieux, il sera reçu par le Dr chirurgien Sidi Dièye. Selon le chirurgien, la victime souffrirait d’une plaie articulaire à la main gauche sur le cinquième doigt. Toutefois, note M. Dièye, même si ce dernier a été sérieusement atteint, il reste que sa vie n’est pas en danger.

En outre, des sources signalent que l’auteur de cet acte ignoble, qui a pris la poudre d’escampette se dirigeant vers le département de Linguère, aurait aussi donné des coups violents à trois autres ouvriers agricoles. Pour l’heure, une enquête a été ouverte par les pandores pour déterminer les vraies motivations de cette prise de gueule entre l’éleveur et ces ouvriers. Aux dernières nouvelles, le blessé, qui s’est fait établir un certificat médical, a porté plainte contre son agresseur.

Pour rappel, ce projet de 20 mille hectares, octroyés à un investisseur privé italien dans le cadre de l’exploitation de biocarburant, est source d’une vive tension dans la zone depuis que le conseil rural a délibéré son exécution. Une partie de la population, qui est contre ce projet, a par deux fois battu le macadam pour dire qu’elle ne veut pas de ce projet. Puisque les terres en question appartenaient à leurs ancêtres et que les procédures pour leur exploitation n’ont jamais fait l’objet de concertation avec les villageois. ‘Faux’, rétorque Karasse Kane, le Pcr. Qui dit que tout a été fait dans les règles de l’art.

Mieux, selon lui, ce projet, qui s’étend sur une période de quinze ans, va investir une centaine de milliards au profit des populations locales. Le Pcr de poursuivre notant que des forages seront construits dans sa collectivité. Selon lui, des centaines de jeunes y travailleront et il est prévu de payer quatre mille francs par jour pour chaque travailleur ; ce qui sera une véritable bouffée d’oxygène, soutient Karasse Kane.

Abou KANE
WALF.SN

PiccMi.Com

Samedi 8 Octobre 2011 - 09:45



Réagissez à cet Article

1.Posté par joel le 08/10/2011 11:27

Oyé ce peul n'a pas de nom! C'est que vous vous etes des ignorants et des hijos de puta. Un senegalais avec son sabre pour un different a blessé un autre senegalais, ce qui est dommage et condamnable, mais il n'y a pas à lier le phenomene au caractere ethnique. Cela ne fait que raviver des tensions ethniques et heurter ainsi des sensibilites negativement. Et toi, pauvre et ignorant journaliste, tu ferais pire que le peulh. A quoi sa te sert de parler ainsi, pauvre malfrat....?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9