contenu de la page



Vote de la loi sur la réforme foncière : Wade sécurise les «châteaux» de ses hommes



Ils seront nombreux les Sénégalais qui vont esquisser des pas de danse en apprenant hier que l’Etat a décidé de transformer les permis d’habiter et autres titres similaires en titres fonciers. Mais ceux qui vont surtout pousser un ouf de soulagement, ce sont ces ‘alternoceurs’ à qui certains dirigeants de l’opposition ont promis de détruire ou reprendre leurs châteaux si jamais ils arrivent au pouvoir.



Vote de la loi sur la réforme foncière : Wade sécurise les «châteaux» de ses hommes
Le vote de cette loi qui a soulevé des débats houleux hier, par moments, à l’hémicycle revêt apparemment un caractère social et humanitaire, si l’on en juge pas les bienfaits qu’elle apporte. En effet, tout détenteur d’un permis d’habiter ou titre similaire en zone urbaine - donc menacé de déguerpissement - est désormais propriétaire. Cependant, à l’entame des débats, certains députés de l’opposition n’ont pas manqué de marquer leur désapprobation par rapport à ce projet de loi qu’ils trouvent discriminatoire car ne concernant nullement les ruraux. Il a été considéré que les dispositions de la nouvelle loi visent essentiellement à consacrer les intérêts spécifiques d’une catégorie de populations, à savoir celles vivant dans les centres urbains et sur les terrains dits du ‘Tound’ de Dakar-Plateau. Certains se sont même interrogés sur l’opportunité d’une telle loi. Et au regard de la sensibilité de la question foncière et de ses enjeux sociaux, il a été suggéré d’entrevoir de larges concertations au niveau national préalablement à l’adoption d’un tel texte.

Tout le contraire de la plupart des députés de la majorité qui ont salué ‘la dimension historique, révolutionnaire et sociale du texte relativement à la restauration de la dignité inhérente au droit fondamental de la propriété foncière.’

En réponse aux craintes et récriminations soulevées par les députés de l’opposition, le ministre de l’Economie et des Finances s’étonne que des gens puissent s’opposer à cette loi. ‘Je ne comprends pas comment on peut être contre un tel texte. A tout point de vue, il s’agit d’un texte parfait et qui était fortement attendu surtout par ceux qui ont construit des maisons avec des permis d’occuper’, rectifie Abdoulaye Diop. ‘Le texte ne parle pas de domaine national, je ne vois donc aucune discrimination entre ceux qui vivent en ville et ceux qui vivent en milieu rural. Il ne s’agit pas de dresser des Sénégalais contre d’autres Sénégalais’, ajoute le ministre d’Etat qui révèle que le nombre de terrains impactés par l’opération se chiffre à 8000 rien qu’au niveau de la région de Dakar. Donc une bonne nouvelle pour au moins 8 000 dakarois parmi lesquels certains ‘alternoceurs’ dont certains dirigeants de l’opposition ont promis de détruire ou reprendre les châteaux si jamais ils arrivent au pouvoir.

Le texte permettra donc aux détenteurs de titres précaires et révocables des zones urbaines, de pouvoir désormais ‘gratuitement procéder à l’inscription de leurs terres dans le registre des titres fonciers.’ Certains députés dont El Hadji Diouf et Ndèye Fatou Touré ont plaidé pour un élargissement de la nouvelle disposition aux zones rurales en mettant en exergue la valeur que représente le titre foncier pouvant permettre au détenteur de contracter des prêts bancaires.

Quid de ceux-là qui ont construit sur le domaine public maritime ? Le ministre d’Etat clarifie : ‘Ceux qui ont des actes sur le domaine public maritime ne sont nullement concernés par cette loi.’ En clair, ceux qui ont occupé le domaine public maritime courent toujours le risque d’être déguerpis un jour ou l’autre, car leur permis d’occuper ou d’habiter ne sera pas pris en compte par la nouvelle loi. C’est pourquoi, le député Moussa Sy a insisté auprès du ministre d’Etat pour une bonne application de la loi. ‘Il ne faut pas que nous soyons les premiers à violer le texte. Tout le monde sait que ceux qui ont construit sur le domaine maritime, ce sont des députés, des ministres, des avocats, des magistrats, des journalistes etc… donc, il ne faut pas que ceux qui doivent veiller à la bonne application de la loi soient les premiers à la violer’, martèle le député-maire des Parcelles assainies. A l’arrivée, sur la cinquantaine de députés présents hier à l’hémicycle, seul le député de l’opposition, Me Ndèye Fatou Touré, s’est abstenu de voter le projet de loi.

Georges Nesta DIOP
Walf

PiccMi.Com

Mercredi 23 Février 2011 - 08:30



Réagissez à cet Article

1.Posté par aec le 24/02/2011 01:44

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9