contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



1,5 MILLIARD POUR L’ACHAT DE 20.000 ORDINATEURS AUX ÉTUDIANTS EN 2016





Le gouvernement a mis en place une enveloppe de 1,5 milliard de francs CFA en vue de doter d’ordinateurs à 20.000 étudiants au courant de l’année 2016 dans le cadre du Programme "Un étudiant-un ordinateur", a révélé, lundi à Dakar, le directeur du financement des établissements d’enseignement supérieur et coordonnateur national dudit programme, Aboubacry Niane.

"Pour l’année 2016, le projet +Un étudiant-un ordinateur+ ambitionne d’acheter plusieurs ordinateurs pour toucher au moins 20.000 étudiants sénégalais. Un budget de 1,5 milliard est déjà disponible à cet effet", a expliqué M. Niane.

Il intervenait au cours d’une cérémonie de signature de convention et de lancement de l’édition 2016 du projet "Un étudiant-un ordinateur" avec le partenaire informatique DBM Maroc dans le cadre d’un contrat signé avec le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.

Cette rencontre a réuni des officiels du ministère de l’Enseignement supérieur, le président-directeur général de DBM Maroc Abdel Karim Mazouzi et des étudiants.

M. Niane a rappelé les trois précédentes éditions de ce projet qui vise à "améliorer l’environnement numérique" des universités sénégalaises.

"De 2013, l’année de démarrage du programme à 2015, un total de 26.000 étudiants ont bénéficié de ces ordinateurs. Nous allons élargir l’assiette de la subvention cette année pour atteindre les 20.000", a-t-il poursuivi.

Le responsable de DBM Maroc, une usine de fabrication d’ordinateurs au Maroc, propose des prix de tablettes et d’ordinateurs allant de moins de 30.000 à un peu plus de 180.000. Des prix rendus accessibles grâce à une subvention étatique de l’ordre de 67 000 FCFA et une politique d’exonération sur chaque ordinateur, selon Aboubacry Niane.

"Le but est surtout de lancer la communication et la sensibilisation sur le projet +un étudiant un ordinateur+ par les étudiants sénégalais. Nous voulons susciter un engouement pour que le maximum de personnes bénéficient de ces outils informatiques", a souligné le directeur de DBM Maroc.

Ce projet qui cible aussi bien les étudiants des universités publiques que ceux des universités privées, vise également à "démocratiser" l’accès à l’outil informatique et à internet avec une augmentation de la bande passante wifi sur l’ensemble des campus pédagogiques.

Le processus d’acquisition qui comprend notamment une inscription sur la plateforme en ligne "un étudiant, un ordinateur", ne dépasse pas "les 10 jours", a souligné Abdel Karim Mazouzi qui a invité les étudiants à "créer un rush" dans les bureaux de DBM Maroc ouverts à Dakar depuis deux ans.

Aps


Mardi 16 Février 2016 - 18:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.