contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



16eme édition du Gamou ce samedi : Diacksao fidèle aux enseignements de Dabakh





16eme édition du Gamou ce samedi : Diacksao fidèle aux enseignements de Dabakh
Le Gamou annuel de Fass Diacksao (localité située à 20 kilomètres de Tivaouane), prévu, ce vendredi 27 et samedi 28 février, est placé sous l’égide du Khalife général des Tidianes Serigne Cheikh Ahmed Tidjane Sy Al Maktoum. Cette édition, selon Sidy Ahmet Sy Dabakh, a pour thème la solidarité et l’entraide.

De Diacksao (localité située à 13 kilomètres à l’Est de Pire), retentit encore la voix de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh, khalife général des Tidianes rappelé à Dieu en septembre 1997. Depuis sa disparition, son fils, Serigne Sidi Ahmet Sy et les siens, s’inspirent de sa sagesse légendaire pour porter ce même message de paix, de solidarité et d’entraide à travers le Gamou annuel de Diacksao.

« Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh nous l’a enseigné et l’a pratiqué durant toute sa vie car c’est dans l’unité et la concorde que Dieu décide de répandre sa grâce sur la communauté », note Serigne Sidi Ahmet Sy. Pour ajouter, ensuite, que « l’intégrisme ou le culte du règne de la terreur est aux antipodes du message islamique, source de paix et de magnanimité».

Au moment où la passion est en train de prendre le pas sur la sérénité, la fraternité, l’amour du prochain, la culture du partage des idées et des biens, Diacksao invite autorités gouvernementales, syndicales, politiques, religieuses, coutumières, le secteur privé, entre autres, à la 16ème édition du gamou de Fass Diacksao, prévu le 28 février prochain. « Considérez tous que cet appel est celui de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh ; car, de tout échange sincère jaillit la lumière » renseigne-t-il.

La veille de ce Gamou étant un vendredi, Serigne Sidi Ahmet Sy sollicite des séances de récital du coran partout où le livre saint est enseigné en plus de celles qui vont se dérouler sur place à Fass Diacksao afin de prier pour la paix, la concorde et un développement économique fulgurant pour le Sénégal.

Outre l’aspect religieux, le comité d’organisation annonce, dans la journée du gamou, un don de sang et des consultations gratuites pour sauver des vies. « Toujours sur ce volet sanitaire, nous remercions les autorités du pays d’avoir inscrit, dans le budget consolidé d’investissement de 2014, 40 millions de FCfa, destinés à la construction d’un poste de santé dans la commune de Koul où se trouve Fass Diacksao ; une vieille doléance des populations établies dans ses 38 villages » confie-t-il.

Sur la même lancée, Abdou Aziz Diop, témoigne qu’à moins d’une semaine de l’évènement, les chefs de services coordonnent l’exécution des tâches , conformément au chronogramme qui leur est dévolu depuis le comité départemental en passant par le comité régional de développement, tenus, en vue d’une bonne organisation du gamou de Diacksao.

Hadratoul Djumah Gamou Diacksao 2014
Hadratoul Djumah Gamou Diacksao 2014

Titre foncier de Seydi El Hadji Malick

Revenant sur un bref récit historique de Fass Diacksao, Serigne Khalifa Ababacar Guèye note que cet endroit est le seul titre foncier de Seydi El Hadji Malick Sy qu’il a gracieusement obtenu des autorités coutumières trouvées sur place. « Ce fut en 1904, année coïncidant d’avec la venue au monde de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh » précise-t-il.

Selon lui, Seydi El hadji Malick Sy en avait fait un lieu d’éducation, de formation d’érudits tidianes mais aussi de travaux champêtres afin de vivre à la sueur de son front avec ses disciples. « Dabakh s’y rendait pour ses retraites spirituelles, s’adresser aux populations sénégalaises dans des moments difficiles ou aux autorités du pays pour sauvegarder la paix et la cohésion sociale », résume-t-il.

D’ailleurs, en guise de service rendu à la nation, l’axe routier de 13 kilomètres séparant Fass Diacksao à Pire a été goudronné en 1992.



Ceremonie Officielle Gamou Diacksao 2014
Ceremonie Officielle Gamou Diacksao 2014
Le gamou placé sous le signe de l’entraide et de la solidarité

La particularité de Diacksao, localité située à 20 Km de Tivaouane, les travaux champêtres et l’enseignement coranique. C’était aussi le lieu de retraite spirituelle de Serigne Abdou Aziz Sy Dabakh.

Cette année, l’édition du gamou a pour thème l’entraide et de la solidarité. « Ma prière de tous les jours est que les Sénégalais soient solidaires et compatissants les uns envers les autres, afin que le malade se soigne, l’illettré s’instruise, le pauvre reçoive aussi sa part (…) », disait Dabakh Malick.

Le vendredi 27 février, un « khadratou Djouma » est prévu dans l’après-midi. Il sera suivi d’une causerie religieuse. Le samedi 28, une séance de récital du Coran et de prières sera au programme, informe Sidi Ahmet Sy ; la journée clôturée par un gamou, animé par Serigne Babacar Sy Dabakh.

Au chapitre des revendications, Fass Diacksao a besoin d’un poste de santé. Selon Sidi Ahmet Sy, un accord a été trouvé avec l’Etat du Sénégal, qui a dégagé un budget de 40 millions pour sa construction. Il est également prévu l’érection d’un institut islamique à Diacksao.

Avec Le Soleil et Asfiyahi.org

PiccMi.Com

Vendredi 27 Février 2015 - 11:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.