contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



A la découverte des Cheikhs de Serigne Touba : Cheikh Issa Diène



Cheikh Issa Diène (1865 – 1947)- « Le brave » ou « Diambar dji » en langue nationale Wolof, tel que l’appelait le Cheikh, Cheik issa Diène fut un illustre disciple mouride et un humble serviteur de l’islam. Figure emblématique du Mouridisme, il a beaucoup contribué au rayonnement de la confrérie fondée par son maitre Cheikhoul Khadim.



Né vers 1865 à Tagar, un village de l’ancienne province du Cayor, ses parents, son père Serigne Ibrahima Diène ainsi que sa mère Sokhna Mariama, plus connue sous le nom de Sokhna Arame Ndiaye DIOP, sont tous deux issus de familles de grands érudits de haute tradition musulmane. Bien avant sa naissance, son père qui appartenait à la confrérie Qadiriya avait reçu ordre de son marabout de baptiser son fils du nom de Seydina Issa. Et comme un homme du destin, sa vie était toute tracée pour faire partie des nobles compagnons de Cheikh Ahmadou Bamba.
Très tôt, dans sa petite enfance, Cheik issa Diène commença l’apprentissage du Noble Coran auprès de son vénéré père Serigne Ibrahima Diène puis auprès de grands maîtres coraniques avant de se lancer dans l’étude des sciences religieuses comme le fiqh (droit musulman), la théologie, le Tafsir (l’exégèse) etc. Vers la fin de ses cycles d’étude, il se rendit auprès de Cheikh Massamba Diop Sahm, grande personnalité religieuse et disciple de Cheikh Ahmadou Bamba pour parfaire son enseignement religieux avant de retourner à Tagar dans le giron familial. Ses études terminées et auréolées de succès, ne cessant de progresser dans des actes de dévotions et de pratiques religieuses, dans sa recherche de la lumière divine, il rencontra Cheikh Ahmadou Bamba et lui prêta serment d’allégeance à Touba, Darou Khoudoss, bien avant le départ du saint homme en exil. Devenu son fidèle et irréductible disciple, il suivra son nouveau maitre partout dans le chemin de la foi et de crainte révérencielle. Selon la tradition mouride, sa consécration au rang de Cheikh a été une des plus expéditives, car comme on raconte:« O le natif de Ndiéné, en un après-midi seulement tu as obtenu les palmes que personne ne peut avoir, c’est à toi que le chanteur avait dit que tu es d’une provision sans fin, car tes biens ne seront jamais épuisés, etc. » (« thiéye Borom Ndiéné ngonte rék la daf amé Lou kéne amoul, dieume dji waykate ba wakhone ni bou dougoupe diekhé goula rombe keur Cheikh issa la dieume, dougoupe beume dou diekh dakh ay kheweuleum dou diekh, niko Issa diareme ya siwe illakhira ya siwe barsakhe yaye siwe omoul morome guene goor la »).
Cheikh Issa Diène fut un grand homme de Dieu, un modèle de disciple et un combattant infatigable de la foi. Il fut un ascète et un érudit musulman, très attaché à l’orthodoxie religieuse. Soufi orthodoxe, il était très attaché aux valeurs pures de la Sunna, valeurs qu’il inculqua à sa famille et à ses disciples les valeurs de spiritualité et de la morale. Travailleur hors pair, sur instruction de Cheikhoul khadim, il a fondé le village de « Ndiéné Leugueune » appelé par déformation "Ndiéné Laguane", situé à dix-neuf kilomètres (19) de la commune de Gossas, où il s’adonnait l'agriculture, à la prière et à des actes dévotionnels. Dans le Saloum, il est considéré comme l’un des plus grands chefs religieux. Il a marqué le Mouridisme de par son dévouement et son engagement envers le Cheikh. Comme rappelé par Cheikh Moussa Ka « kou wédi li démal lagane issa di mbeur mo manou ganeu ». Son combat et son action pour le développement du Mouridisme sont remarquables. Il fut déterminant dans le cadre de l’érection de la grande mosquée de Diourbel , ville où le Cheikh fut assigné en résidence surveillé. Il fut choisi pour la coordination des activités de travail de construction de ce bel édifice dans un contexte politique, économique et sociale très difficile. Par rapport à cette mosquée, on rapporte bien des choses car avant son érection, le Cheikh assigné en résidence surveillée à la maison du Gouverneur colonial quittait chaque matin cette résidence, accompagné de Serigne Mbaye Diakhaté pour se rendre à l’endroit où sera construit ce lieu de culte. A l’époque l’emplacement était constitué d’un champ de manioc appartenant à un homme d’ethnie bambara du nom de Meïssa Ndiaye. D’ailleurs Pour la construction de la mosquée, sous le ndiguël de Serigne Touba, Cheikh Issa a acheté le champ de cet autochtone Meïssa Ndiaye au montant de 200Frs de l’ancienne monnaie, le 22 mai 1917. Copie est encore de l’acte de vente dont figurent trois signatures: celle de Cheikh issa Diène, celle du propriétaire, et celle d’un nommé Lecorps ancien gouverneur colonial de la région. En 1917, après avoir procédé à l’identification du site de la mosquée par le Cheikh, c’est précisément le 11 mars 1918 que les travaux de la mosquée ont effectivement commencé. Ce fut le Cheikh lui-même qui effectuera la pose de la première pierre en effectuant deux Rakkas à la même occasion avant de dire à Cheikh issa « issa sa liguey mogok » (« Issa, tu diriges les travaux »). Ainsi, fut créé un bureau composé de Cheikh Issa Diène, comme chef d’œuvre, Serigne Momar Absa Lô comme gestionnaire du matériel et Serigne Mandoumbé Mbacké comme secrétaire général. On rapporte que tout ce qui est de l’architecture, du plan et de l’organisation spatiale du travail est de l’œuvre de cheikh issa. Grâce à sa détermination et ses relations aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays il réussit à mettre en œuvre cet édifice gigantesque jamais réalisé au Sénégal. Grace à son esprit, au prix de beaucoup de sacrifice et de privation il achèvera la construction de la mosquée par des revenus issus de la vente des produits agricoles et la participation des talibés mourides. D’après un rapport publié par la commission du Magal, les cheikhs mourides et la famille de Cheikh Ahmadou Bamba ont dû exploiter les revenus agricoles de plus de 550 villages pour y arriver. Parmi les villages les plus cité on note Khabane, Ndande, Ndiéné, etc. A cet effet, le Cheikh lui-même avait ordonné à tout mouride de verser la somme 180 frs sans compter la participation importante des cheikhs, ce qui a permis de livrer la mosquée en seulement 7 ans dans un contexte difficile marqué par la première guerre mondiale. Il faut noter que, plus qu’une crise, cette guerre mondiale affecte l’économie de manière importante. En dépit de cette responsabilité, Cheikh avait assumé avec grandeur ces lourdes charges pour faire manger à tous les employés pendant les 7 années qu’ont duré les travaux. Chaque soir, quelqu’un était chargé d’inviter les fidèles à manger du «Thiéré Yap » à « keur » Cheikh Issa. A l’époque, il s’était installé à Keur Serigne Mbaye Sarr. En 1924, les clés de la grande mosquée de Diourbel seront remises à Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké et sept (07) mois après, à l’occasion de célébration de la fête Korité, l’édifice sera inauguré. A la veille de l’inauguration, Cheikh Issa a fait venir trois cent cinquante (350) de ses disciples en plus de ceux qui étaient sur place depuis le début des travaux pour accomplir et participer à l’évènement sous la direction de son fils Serigne Bara Diène, et Serigne Dame Sourang. Pour se rendre à la prière d’inauguration au beau milieu d’une foule immense, le Cheikh montera à bord de sa voiture qu’il lui affrété. Pour l’histoire, depuis son inauguration de la mosquée jusqu’à nos jours, les travaux d’entretien, de gestion et de rénovation sont confiés à sa famille. De même, dans l’enceinte de la grande maison du Cheikh Keur Goumack, il fut chargé de la construction et de l’entretien de « Beyti Ndiarème », la chambre du Cheikh dans laquelle le Cheikh fut rappelé à DIEU en 1927
On rapporte qu’en guise de récompense pour la construction de cette chambre, le Cheikh lui avait dit : « Sou nék bi mélé ni ma beug dina la def xalima ak daa gua binde sa bop nila nékhé » (« Si la construction de cette chambre répond à mon vœu je te donnerai le pouvoir de t’auto déterminer toi-même »). Après le rappel à Dieu du Cheikh, Serigne Mouhamadou Moustapha Mbacké avait confirmé la gestion de ce site devenu historique à Serigne Bara Diène fils de Cheikh Issa Diène. En ce qui concerne également, le cimetière de Touba dont la superficie est d’environ un kilomètre carrée (1 Km 2) ou on comptait avant sa fermeture environ entre 25 à 125 personnes qui y étaient inhumées par jour et où reposent certains membre de la famille du Cheikh, ses valeureux compagnons comme Cheikh Ibrahima Fall, Serigne Massamba Mbacké, Serigne Issa Diène lui-même, Serigne Massamba Diop Sahm, etc., son œuvre et celle de sa famille sont remarquables. De même sa famille est impliquée dans la gestion des nouveaux cimetières de Bahia sur la route de Ndindy sur une superficie d’environ 2.25 Km2 qui restent la dernière mission de son fils Serigne Bara Diène sur terre rappelé à Dieu en 1988. Et pour la continuité de ses travaux, elle fut reprise par Serigne Nar Diène sous le « ndiguël » de Serigne Abdou Lahad. Son inauguration a eu lieu le 10 Janvier 2014 sous le ndiguël de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké. Mais durant toute cette période (depuis 1988), cet espace était utilisé pour y effectuer des récoltes destinées aux khalifes de Serigne Touba.
Parmi les Cheikh de Serigne ISSA DIENE, on distingue ceux qui ont faits leur pacte d’allégeance à Cheikh Issa et qui par la suite furent élevés au rang de Cheikh et d’autres qui ont reçu le Ndiguel de Serigne TOUBA pour suivre Cheikh ISSA. Cheikh à consacré à certains de ses valeureux disciples au rang de Cheikh : Serigne Ngagne Taniné, Serigne Mor Touré, Serigne Ibrahima Mbengue, Serigne Youssoupha DIENE (Bou mak). Ce fut ses 3 premiers disciples qui ont initié le célèbre proverbe « Niarri narrr akoub rabou koumou takha dame sap gop di gua ko lakhasat », Serigne Ahmadou Dame Sourang, Serigne Allseye Ngueye Ngueye, Serigne Mor Diene (Darou Pam), Serigne Moussa Thiélé (borome tolli alar bayi), Serigne Moussa Madina, Serigne Cheikh Ngambou, Serigne Abdou Rahmane Diagne, Serigne Abdou Latyr Diop, Serigne Mor Latyr Diop, Serigne Mor Maty Wade et des cheikhs ayant reçu le ndiguël de Serigne Touba à faire leur pacte d’allégeance à Cheikh Issa DIENE comme Serigne Babacar Mbaye, Serigne Diabel Diagne et Serigne Mor Gueye Guémbé.
Après une vie remplie de sagesse et de grandeur, rappelé à Dieu en 1947 Cheikh Issa Diène est inhumé dans les cimetières de Touba.
Par
Missig TINE
Consultant en communication
E-mail zigtine@gmail.com


PiccMi.Com

Jeudi 25 Octobre 2018 - 23:55



Réagissez à cet Article

1.Posté par voyant le 26/10/2018 18:56




voyant-medium-travaux-occultes.com.

Marabout médium pour le retour affectif de l'être aimé

Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52

retour-affection.over-blog.com
Je suis le grand maître marabout de retour affectif rapide et retour affectif entre lesbiennes et pour les femmes stériles
Pour le retour immédiat de l’être aimer. Prenez contact avec moi pour tout votre besoin
Je suis aussi formidable dans le domaine de porte feuille magique et jeux LOTO
Avez-vous un problème de mariage?
Avez-vous des problèmes avec la justice?
Avez-vous des problèmes avec votre patron?
Vous vous sentez menacer par votre entourage?
Vous gaspillez de l'argent sans faire de réalisation?
Vous avez des problèmes pour accoucher?
Vous avez des problèmes pour être enceinte?
Vous vous posez des quese conjoint(e).
Voudriez-vous que la chance vtions sur les fausses couches?
Vous voudriez connaitre votre avenir?
Vous ne satisfassiez pas votrous souri aux jeux et au boulot ?
Votre patron vient de vous renvoyez du boulot ??
Votre copain (e) vient de vous quitter ??
Vous ne vous sentez pas aimez pas les autres ?
Vous cherchez un bon boulot..

J’ai fait 20 ans d’expérience
Réussir la ou les autres ont échouées et 100% de résultats sans fin a tout vos souci

voici mes contacte
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/



2.Posté par voyant le 26/10/2018 18:58



voyant-medium-travaux-occultes.com.

Marabout médium pour le retour affectif de l'être aimé

Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52

retour-affection.over-blog.com
Grand spécialiste du retour affectif de l'être aimé

JE SUIS UN GRAND SAUVEUR DANS LE MONDE ET EN AFRIQUE.
Je résous tous les problèmes même les cas les plus désespérés.
voici mes spécialités :
_Désenvoutement._Tarots divinatoires.
_Problèmes de femmes un d'homme.
_Problèmes de travail ainsi que d'argent..
_Rituel être amoureux de quelqu'un ou quelqu'une pour être heureux .
_Réussir sa vie en générale et être heureux éternellement
_Guérison de l’impuissance sexuelle
_Protège contre n'importe quel accident_Contre sorcellerie
_Avoir facilement de travail et briser totalement les chaîne de Chômage
_Etre aimer au travail par le directeur et les clients
_Avoir d’enfant et être heureux éternellement dans le couple
_Rituel de retour de vos partenaires quelque soit la duré de votre séparation.
_Rituel de chance pour tout vos problèmes de vie.
_La réconciliation de votre couple qui vous à quitté quelque sois la duré de votre séparation.
_Faire garder votre couple pour vous jusqu'à éternité de votre vie.
_Le grand retour d'affection de vos partenaire qui vous quitté quelque sois la duré de votre séparation.
_Avoir vite vos permis de conduit avec des rituels rapides.
_Avoir vite vos diplôme d'étude et réussit à tout les examens d'étude de fin d’année avec des rituels rapide .
_faire révenir un etre humain c'est rapide, avoir une bonne rélaction
Veuillez bien vouloir me contacter si vous êtes dans le besoin, je suis aussi prêt a vous aider quelque soit le problème que vous avez.
Grand Voyant Marabout

voici mes contacte
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/

3.Posté par voyant le 26/10/2018 18:59


Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52

VALISE MYSTIQUE LAXMI MULTIPLICATEUR DE L'ARGENT
Il vous aie deja arriver un temps ou vous avez assez de travailler et de
souffrir avant de trouver l'argent ?
Il vous ait deja arriver de manquer de l'argent et vous etes incapable de
pouvoir payer même un pain pour pouvoir nourrir votre famille , Il vous
ait deja arriver un temps ou touts les monde se monque de vous parceque
vous etes pauvre et miserable tout simplement parceque vous manquer de
l'argents.
Eh bien , Grace a cette puissante et mysterieus valise mystique LAXMI qui
multiplie de l'argent , vous n'aurez plus besoin de travailler avant de
gagner de l'argent , vous n'aurez plus besoin de souffrir avant de gagner
votre paix car vous aurez un vrai machine a sous dans votre maison.
Cependant, le valise mystique de Laxmi est une très puissante valise
conçu depuis la nuit de temps par les rois mage de la perse antique
.grâce a cette valise , les rois mage antique eté très riche et
prospère il avez touts ce qu'il voulez sur le plan financière et
écnomique . Avec ce puissant valise mystique , vous n'aurez juste qu'a
vous en procurer cette valise et de mettre la somme de votre choix à
l'interieur et de la fermé pendant 3 jours. le 3 èm jours , ouvré la
valise et vous verrez que la somme don vous avez mise à l'interieur sera
multiplier par un nombres considérablement d'argent.
vous pouvez mettre n'importe quelle somme d'argent à l'interieur puis la
valise vas commencer à multiplier la somme d'une manière jamais vue.
vous pouvez multiplier votre somme jusqu'à 850.000€ selons la monnaie
de votre pays.
grace a cette puissante valise , vous serrez très puissant et Prosper

voici mes contacte
Tel/whatsapp: +229 99 02 87 52
tel: +229 99 02 87 52
Email:maitrefade@hotmail.com
https://www.voyant-medium-travaux-occultes.com/

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.