contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ABDOULAYE BALDÉ CRÉE L’UCS ET DÉCLINE SES AMBITIONS :« Je veux briguer les suffrages des Sénégalais »





ABDOULAYE BALDÉ CRÉE L’UCS ET DÉCLINE SES AMBITIONS :« Je veux briguer les suffrages des Sénégalais »
Un nouveau parti vient d’allonger la liste déjà longue des partis politiques : l’Union Centriste du Sénégal (UCS) est née, dirigée par Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor. Ce dernier, se fixe comme objectif de briguer les suffrages des Sénégalais.

Abdoulaye Baldé, ancien ministre de la République sous Wade, avait annoncé la création d’un parti politique, au soir de la débâcle du Pds. Aujourd’hui, c’est chose faite. Le maire de Ziguinchor, a mis sur pied un parti « centriste » : L’Union Centriste du Sénégal (UCS). L’annonce a été faite en marge d’une assemblée générale tenue ce week-end par cette nouvelle formation politique. Une fois cet étape franchie, le président de l’association des maires du Sénégal a décliné ses ambitions politiques : « mon ambition c’est de briguer les suffrages des Sénégalais lors des élections locales de 2014 et à la présidentielle de 2017 », a assuré l’ancien ministre de l’Industrie. Qui relève dans la foulée, qu’il a pour : « objectif d’élargir, dans les différentes collectivités locales du Sénégal, sa formation politique qui sera un parti du centre. Toutefois de l’avis de l’ancien ministre libéral, « l’UCS sera un parti démocratique où tout le monde sera traité avec égalité, car nous voulons un parti fort qui sera implanté partout au Sénégal avec des structures qui fonctionnent normalement ». En outre, il a annoncé que sa formation politique tiendra son premier congrès au mois d’octobre prochain et qu’il dépose dès aujourd’hui (lundi) sa demande de reconnaissance au niveau du ministère de l’Intérieur. Pour rappel, d’anciens ministres sous Wade ainsi que des députés et des sénateurs ont pris part à cette assemblée générale.

PiccMi.Com

Lundi 30 Juillet 2012 - 09:29



Dans la même rubrique :
< >

Samedi 14 Octobre 2017 - 11:19 Côte d'Ivoire : crash d'un avion cargo


Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.