contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



ABUS DE CONFIANCE : Le courtier roule dans la farine une quinzaine de personnes en quête de logement



La spéculation foncière continue de faire des victimes. Et comme toujours, ce sont les personnes à la recherche de logement qui trinquent. Dans le cas d'espèce, ils ne sont pas moins d'une quinzaine de personnes à être grugées par un courtier qui a encaissé leur argent, avant de disparaître dans la nature.



ABUS DE CONFIANCE : Le courtier roule dans la farine une quinzaine de personnes en quête de logement
Au poste de police de Grand-Yoff, les plaintes continuent de s'amonceler, depuis l'arrestation du courtier Souleymane Diallo qui a sur son dos une quinzaine de victimes. Ces dernières, qui sont toutes à la recherche de logement, avaient été mises en rapport avec le courtier qui devait leur faciliter la tâche. Mais en lieu et place de trouver un appartement ou une chambre, ces dernières n'y ont vu que du feu. En effet, après leur avoir promis de leur dénicher un toit dans le quartier populaire de Grand-Yoff, le courtier mal intentionné qui avait au passage encaissé leur argent n'a pas hésité à se fondre dans la nature.
C'est le cas du sieur Mamadou Kaw Diallo, qui souligne qu'il a été mis en rapport avec le mis en cause par un de ses parents. Mis en confiance par le courtier, le sieur Diallo qui croyait que ses soucis de trouver un toit s'étaient enfin estompés, aura la désagréable surprise d'apprendre qu'il a été berné. En effet, le jour même de leur rencontre, le courtier avait conduit sa victime devant une maison en construction pour lui faire visiter le chantier. Et face aux interrogations du plaignant qui devait quitter dans un bref délai la chambre qu'il occupait auparavant, le courtier qui avait déjà préparé son coup n'a pas hésité à le rassurer. C'est ainsi qu'il lui a promis la fin des travaux dans un court délai, tout en lui notifiant qu'il lui avait réservé une bonne affaire.
Si Mamadou Kaw Diallo a eu à verser 62 500 francs au courtier, il faut dire que la quasi-totalité des autres victimes ont versé pas moins de 75 000 francs. Ayant utilisé le même modus-operandi pour flouer ses autres victimes, le courtier indélicat n'a pas hésité à se fondre dans la nature après son forfait. Ce qui fait que ses victimes qui faisaient des va-et-vient à l'endroit où il avait élu bureau n'ont jamais réussi à mettre la main sur lui. Ce n'est qu'en fin de semaine, soit après deux mois de recherches infructueuses, que le sieur Diallo a croisé par hasard le courtier dans les ruelles de Grand-Yoff.
Interpellé et conduit à la police, le mis en cause Souleymane Ba qui est poursuivi par une quinzaine de personnes a vu sa garde-à-vue à la police prolongée, le temps d'auditionner toutes ces victimes qui ne cessent d’affluer devant les limiers.
Ndèye Anna NDIAYE
source Populaire


Mardi 20 Septembre 2011 - 14:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.