contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ACCES INTERNET DANS LES UNIVERSITES DU SENEGAL : 504 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR ASSURER LA GRATUITE





ACCES INTERNET DANS LES UNIVERSITES DU SENEGAL : 504 MILLIONS DE FRANCS CFA POUR ASSURER LA GRATUITE
PICCMI.COM- L’internet sera gratuit, désormais autour des différents campus universitaires de tous Universités publiques du Pays, a soutenu, ce jour, le ministre en charge de l’enseignent supérieur et de la recherche Mary Teuw Niane au cours d’une signature de ‘’protocole sur la connectivite des universités publiques du Sénégal entre le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, l’ARTPET le FDSUT Au delà du désenclavement des universités, l’ambition du ministère est plus grande, face aux enjeux du numérique, il compte connecter tous les établissements universitaires publics et privés à l’internet car soutient t-il, afin d’inscrire l’université dans sa mission de pilier de développent, s’est –il exprimé. En effet, ce programme de connectivité à l’internet inscrit dans une durée de 3 ans est financé à hauteur de 500 millions de nos francs par le Fond de Développement du Service Universel. Ainsi le protocole va allouer spécifiquement 25 millions de francs CFA pour l’audite du Wifi déjà installé au niveau des campus afin de lever tous disfonctionnement a dit le ministre.

Avec Setal.net


Dimanche 30 Novembre 2014 - 10:04



Réagissez à cet Article

1.Posté par GGG le 02/12/2014 19:12

RENTRÉE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE 2014/2015

DES GUIDES CORRIGES DU BAC L S BFEM CFEE AUX CONCOURS NATIONAUX ENA DOUANE POLICE GENDARMERIE ENOA ENSOA ECOLES MILITAIRES EPT ESP VOLONTARIAT EFI FASTEF EX ECOLE NORMALE ENTSS ENDSS IFACE ENEA ENSEPT AU 782213135 708541203 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON A DOMICILE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.