contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



ALIOU SALL SANS DÉTOUR : « Le traumatisme Karimien avait fait que Macky... J'étais obligé d'aller chercher du travail dans le privé... Je ne suis pas partant pour 2024... »



Que le Président Macky Sall ait eu à dire qu'il ne nommerait jamais Aliou Sall à un poste de responsabilité quelconque tant qu'il sera à la tête du Sénégal sous le prétexte qu'il est son jeune frère, n'a pas jamais été '' juste ''. Le qualificatif est d'Aliou Sall, lui-même, invité du Grand Jury de ce dimanche. L'actuel Directeur de la Caisse de Dépôts et de Consignations préfère même emprunter le conditionnel. '' S'il l'avait dit, ce n'était pas juste à l'égard d'un citoyen qui s'appelle certes Aliou Sall, mais un citoyen qui doit bénéficier des mêmes droits que tous. '' Seulement, il dira comprendre ''son frère" et laisser à l'histoire endosser la responsabilité d'une telle décision. Il parlera de '' traumatisme Karimien. ''



'' Il est évident que le traumatisme Karimien avait fait en sorte que l'autorité qu'il était, très à cheval sur le principe de transparence, de rigueur de... Il était très sensible à la question de la famille. Il n'avait pas souhaité que je puisse assumer des responsabilités publiques. '' Aliou Sall qui ne manquera pas de se victimiser, dira avoir été ''obligé d'aller chercher un travail dans le secteur privé.''
C'est après, avec son imposante influence politique que les choses allaient évoluer positivement pour lui. ''Ma nomination est intervenue après l'élection législative de 2017. Une élection qui était assez compliquée pour nous à Guédiawaye Les militants avaient décidé que j'étais leur candidat. Le Président m'avait demandé de me retirer. Une décision très difficile à accepter, mais acceptée... ''
Interpellé sur son absence du gouvernement, il précisera n'avoir guère eu de déception. ''Je suis très content de ce gouvernement. Au contraire, je ne suis pas déçu. J'ai immédiatement envoyé un communiqué pour féliciter certains de ses ministres qui sont des proches dont Néné Fatoumata Tall Mbaye. Sa nomination c'est presque ma nomination... Je ne suis nullement frustré. Je suis totalement content de rester à la tête de la Caisse de Dépôt et de Consignations.''
ALIOU SALL POUR SUCCÉDER À MACKY ?
À la question de savoir s'il était tenté par l'ambition de succéder au Président Macky Sall en 2024, Aliou Sall se résoudra à ne donner aucune chance aux supputations qui pourraient donner vie à l'idée d'une dévolution monarchique envisageable. ''Je ne suis pas candidat à la succession du Président Macky Sall. Je ne serai pas candidat en 2024. Je ne fais pas partie de ceux qui vont se présenter devant les Sénégalais pour réclamer le poste de Président de la République '', avant de donner un petit conseil à ceux qui voudraient prendre part à la probable guerre de succession qui devrait avoir lieu au sein de l'Apr. '' Il ne faut pas perdre son temps. Les gens sont libres d'avoir des ambitions. Il vont les assumer. Moi, si j'avais des ambitions présidentielles, je n'accepterai pas d'être dans le gouvernement. Je prendrais toutes les initiatives pour faire en sorte que le jour où le parti choisira un candidat qu'il soit moi. Mon message est destiné à tous ceux qui, légitimement, peuvent avoir des ambitions...'' Il poursuit : ''L'Apr, par contre, est un parti qui doit perdurer, qui doit jouer un rôle éminent et qui doit rester au pouvoir le plus longtemps possible. Je n'ai pas mené de discussion autour de la succession du Président avec personne. Je crois que les gens qui ont des ambitions doivent aller assumer leurs ambitions en n'impactant pas sur l'efficacité du gouvernement. ''
Aliou Sall de faire une mise au point. Pour lui, nul d'entre les futurs prétendants ne devra penser que le fauteuil présidentiel leur sera octroyé '' sur un plat '' par le Président Macky Sall. Par rapport à la velléité d'un troisième mandat pour le Président Macky Sall, il calmera les ardeurs des uns et des autres. '' Je ne vois aucune utilité, aucun intérêt de briguer un troisième mandat... '' (Dakaractu)

PiccMi.Com

Lundi 22 Avril 2019 - 14:56



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.