contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



ARTS, CONCERTS, MODE, GÉOGRAPHIE DU MONDE NOIR... : Le programme du Fesman dévoilé à New York



New York a été une sorte de point de lancement de la campagne internationale du Festival mondial des Arts nègres (Fesman) prévu au Sénégal, du 10 au 31 décembre prochain. Une conférence de presse internationale, présidée par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, y a été organisée par l’équipe de coordination. Elle a ainsi dévoilé un pan du programme de ce que le président de la République considérera comme une grande symphonie pour le monde noir dont le Brésil est l’invité d’honneur.



ARTS, CONCERTS, MODE, GÉOGRAPHIE DU MONDE NOIR... : Le programme du Fesman dévoilé à New York
New York - Au cours d’une conférence de presse internationale organisée dans les salons de l’hôtel Grand Hyatt de New York, plusieurs aspects du Festival mondial des Arts nègres (Fesman) prévu à Dakar, du 10 au 31 décembre 2010, ont été dévoilés par Abdoul Aziz Sow, Syndiély Wade et le Pr. Iba Der Thiam, en présence du président de la République, Me Abdoulaye Wade, d’Angélique Kidjo, d’Akon et de plusieurs autres personnalités de la musique noire dont Marcus Miller.

« Le président de la République ne veut pas d’une succession d’événements. C’est pourquoi les activités vont aller de l’art visuel à la gastronomie africaine, en passant par le cinéma, le design, la mode, la photographie, etc. », a expliqué Abdoul Aziz Sow.

Une série d’activités intellectuelles coordonnées par le Pr. Iba Der Thiam sera organisée au Méridien-Président, tandis qu’à Gorée, plusieurs maisons de l’île seront associées aux activités, a ajouté Syndiély Wade qui précise que chaque activité aura un site particulier.

« La cérémonie d’ouverture aura lieu au stade Léopold Sédar Senghor, le 10 décembre, avec des fresques et des spectacles montés par Kwame Kwei-Armah, acteur et auteur dramatique britannique fier de ses racines noires.

Un match de football est prévu entre le Brésil et le Sénégal au deuxième jour. Chaque jour, au moins trois grands concerts auront lieu à la Place de l’Obélisque, à la Cathédrale et au Monument de la Renaissance africaine, a expliqué Syndiély Wade.

La ville de Saint-Louis ne sera pas en reste. Toute activité musicale prévue à Dakar le sera également à Saint-Louis « où aura lieu la grande cérémonie de clôture en présence de Akon », a révélé Abdou Aziz Sow qui précise que toutes les manifestations seront libres et gratuites, même si des tickets d’entrée seront émis pour mieux contrôler les normes d’accueil des infrastructures.

Le Festival est une occasion de corriger la position selon laquelle le monde noir n’a pas d’histoire. « Nous allons rétablir la vérité pour que le monde, l’ayant appris, vive dans le respect mutuel », a pour sa part, expliqué le Pr. Iba Der Thiam qui va piloter la série de colloques et de conférences durant cette manifestation internationale dont le résultat final sera une grande symphonie pour le monde noir, d’après le président Abdoulaye Wade.

L’organisation du Fesman a obtenu l’aval de l’Union africaine. Wade, du haut de la tribune de l’Onu, vendredi matin, a invité toute la communauté internationale à ce Festival dont le plan de financement est établi entre le Sénégal, le Brésil, le Nigéria, l’Afrique du Sud et le Gabon.

« Outre les aspects liés aux arts, une importante partie du Festival sera consacrée aux idées. Sous la houlette du Pr. Iba Der Thiam, nous discuterons de la résistance africaine, de la géographie du monde noir, de la participation de la diaspora au progrès et de la contribution des Noirs dans un contexte de liberté », a dit le président Wade.

Un guide culturel et un plan de marketing sont prévus. La Radiodiffusion télévision sénégalaise (Rts, chaîne publique) va donner gratuitement son signal, alors qu’en rapport avec l’Union africaine, une retransmission en direct des manifestations est prévue dans les capitales à travers des écrans géants.

Le Festival marque le début d’une histoire, un moment important qui va démontrer que l’Afrique n’a pas de complexe. C’est la forte conviction du rappeur d’origine sénégalaise, Akon, qui a tenu à faire le déplacement. Angélique Kidjo abondera dans le même sens, réaffirmant sa fierté d’être Africaine, et soulignant que « toute la musique du monde est africaine ».

Aziz Dieng révèle que le programme musical va allier vitalité, influence et ressources du patrimoine. De grands moments de jazz sont ainsi prévus avec des musiciens comme Marcus Miller.

Plusieurs personnalités ont assisté à cette conférence de presse, dont notamment Mme Viviane Wade, le ministre d’Etat ministre des Affaires étrangères, Me Madické Niang, le ministre Porte-parole du président de la République, Serigne Mbacké Ndiaye, l’ambassadeur Paul Badji, des Africains-Américains, des Sénégalais vivant aux Etats-Unis, etc.

Sadibou MARONE (Envoyé spécial à New York)
Le Soleil

PiccMi.Com

Lundi 27 Septembre 2010 - 11:42



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.