contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



ATTAQUÉ PAR DES AGRESSEURS À PIKINE : Le policier en civile dégaine et tire sur un des malfrats





ATTAQUÉ PAR DES AGRESSEURS À PIKINE : Le policier en civile dégaine et tire sur un des malfrats
Piccmi.com - A la veille du délibéré du conseil constitutionnel concernant les candidats retenus à la prochaine présidentielle avec la candidature controversée de Me Abdoulaye Wade, avec la grève des transporteurs, et celle des transporteurs d’hydrocarbure, la capitale sénégalaise est sous haute tension.

Mais aussi elle grouille de policiers en civile. Mais les deux agresseurs du nom de Pape Diouf et Ousmane l’ont appris à leur dépend. Pensant avoir affaire à un simple citoyen, les deux agresseurs se sont jetés sur Théophile Godonou, policier de son état. Malgré qu’ils étaient armés d’arme blanche, ils ont très vite regretté leur geste.

Car le policer s’est non seulement battu avec eux, mieux, il a dégainé son arme à feu pour l’utiliser contre l’un d’eux. Il l’atteint à la jambe. Croyant avoir affaire à un groupe d’agresseurs, le policier s’est ensuite dégagé de l’étau pour aller chercher de l’aide.

A son retour avec des gendarmes qui patrouillaient dans les environs, les lieux étaient vides. Mais c’est après une enquête et des recoupements menés dans la nuit que le jeune agresseur qui trainait une blessure par balle a été localisé à Pikine Rue 10.

Il a été arrêté par la suite avant d’être achemine au commissariat de Rebeuss. Il a regretté son geste, car menuisier de son état il n’a toujours pas compris que l’habit ne fait pas le moine.


PiccMi.Com

Vendredi 27 Janvier 2012 - 09:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.