contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



AUDIO : Revue de Presse du Jeudi 25 Aout 2011- La presse s’emballe pour la candidature du président Wade





AUDIO : Revue de Presse du Jeudi 25 Aout 2011- La presse s’emballe pour la candidature du président Wade
La candidature du chef de l’Etat, Abdoulaye Wade, à un troisième mandat à la tête du Sénégal continue de susciter un intérêt certain pour la presse quotidienne.

Au sujet de la polémique liée à cette candidature, EnQuête écrit que ‘’les leaders de la Cap 21 ont décidé de réunir, à leur tour, des juristes pour prouver la +recevabilité de la candidature du président Abdoulaye Wade’’. Selon ce quotidien, il s’agit d’une ‘’riposte au Mouvement du 23 juin (M23) qui a convié, mardi, des experts du droit qui ont disqualifié l’actuel président dans la course de 2012’’.

Evoquant lui aussi la question de la recevabilité de la candidature du leader du Parti démocratique sénégalais (PDS, pouvoir), le Soleil indique que ‘’la Cap 21 mobilise un panel de juristes’’. Le journal annonce à cet effet que cette coalition ‘’organise une table-ronde’’ le 3 septembre prochain ‘’pour +donner la bonne information+ sur la candidature du président Wade en 2012’’.

Abondant dans le même sens, Le Quotidien indique que ‘’la Cap 21 cherche constitutionnaliste désespérément’’. Le journal relève que ‘’la liste des constitutionnalistes devant prendre part’’ à la rencontre ‘’n’a pas été divulguée’’, ajoutant que ‘’la liste, semble-t-il, n’a pas encore été bouclée (…)’’.

‘’Recevabilité de la candidature de Wade : la Cap 21 contre-attaque le 3 septembre’’, titre à ce propos Walfadjri. Selon ce quotidien, l’objectif de cette table-ronde vise à ‘’convaincre les Sénégalais et surtout les cinq sages du Conseil constitutionnel de la régularité de la candidature du président de la République’’.

D’autres quotidiens s’intéressent également au sujet. ‘’Polémique autour de la candidature du président Wade : la Cap 21 donne sa version le 3 septembre’’, titre Sud Quotidien. ‘’Pour talonner le M23 : la Cap 21 met en selle +ses+ constitutionnalistes’’, renchérit l’AS.

Mais selon la Tribune, ‘’le président Wade aurait soufflé à l’oreille de +proches amis+ qu’il ne ferait +pas moins+ que les présidents Senghor et Diouf qui ont quitté le pouvoir sans faire de vagues’’.

‘’S’il tient parole, affirme le journal, le président Wade ne se présentera donc pas à l’élection présidentielle de 2012’’.

Parlant des rumeurs selon lesquelles la France travaillerait à valider la candidature du président Wade, le Messager indique que le ministère français des Affaires étrangères a démenti par la voix du porte-parole du chef de la diplomatie française. Selon lui, ‘’il appartient aux Sénégalais de décider de leur avenir’’.

Citant Bernard Valero, le Soleil écrit que ‘’la France n’a pas de candidat au Sénégal’’. ‘’Présidentielle sénégalaise en 2012 : l’Etat français vote neutre’’, écrit de son côté Walfadjri.

Quoi qu’il en soit, citant Dakaractu.com, le Point du jour indique qu’’’Abdoulaye Wade réfléchit dans l’intimité de sa conscience et de son cercle familial et amical à une solution de rechange à sa candidature.

Selon le journal, il en a fait la confidence à un chef religieux en ces termes : ‘’Si les juges décident que je ne peux pas être candidat, je pense déjà à quelqu’un pour me succéder (…)’’. Selon le journal, il a ‘’récemment confié à un de ses confidents parisiens qu’il +pense à une ou deux personnes’’, dont l’actuel ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, Madické Niang.

A propos de la polémique autour de la candidature de Wade à la présidentielle de 2012, Le Journal Thiey se demande ‘’jusqu’ où nous mènera l’imbroglio politique’’.

Le quotidien Siweul parle des pièges de la candidature de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck qui, en annonçant qu’il est en course pour 2012, ‘’s’est mis tout seul dans le pétrin’’. Selon le journal, ‘’il devra, en effet, faire mieux qu’en 2007 et surtout devancer Macky Sall pour garder son statut de +meilleur+opposant à Wade’’.

Sur un tout autre plan, Le Quotidien signale que ’’les démons de la division envahissent le Forum civil’’, expliquant que ’’des membres de cette ONG ont démissionné (...)’’. Le journal précise qu’’’à la base’’, il y a ’’essentiellement le différend à propos de l’engagement de certains d’entre eux dans le M23’’.

A propos du pèlerinage à la Mecque 2007-2007, Walf révèle que ‘’le Sénégal doit deux milliards aux hôtels saoudiens’’.

Evoquant les pratiques mystiques et macabres dans les cimetières, le Populaire cherche à savoir ‘’ce que les Sénégalais cherchent dans les tombes’’.


PiccMi.Com

Jeudi 25 Août 2011 - 09:30



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.