contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



AUDIO - Revue de presse de ce samedi 01 Septembre 2012 avec Ahmed Aidara : Yaya Djammeh , Les inondations, la suppression du Sénat et les audits à la une





AUDIO - Revue de presse de ce samedi 01 Septembre 2012 avec Ahmed Aidara : Yaya Djammeh , Les inondations, la suppression du Sénat et les audits à la une
Les journaux abordent, dans leur édition du week-end, plusieurs sujets dont les inondations, la suppression du Sénat et les audits de la gestion du pays sous Abdoulaye Wade.

‘’A Thiaroye, 540 familles touchées par les inondations’’, titre Le Soleil. Dans cette localité de la banlieue de Dakar, 104 quartiers sont sous les eaux, selon le même journal. Il annonce que l’Association des professionnels des banques et établissements financiers du Sénégal (APBEF) a remis vendredi un chèque d’une valeur de 250 millions de francs CFA au Premier ministre Abdoul Mbaye, le montant étant destiné aux sinistrés.



Dans Le Soleil, le président Macky Sall déclare que ‘’la suppression du Sénat va naturellement entraîner le transfert du +dauphinat+ vers l’Assemblée nationale’’. M. Sall explique qu’'’il est logique, dans une situation de suppléance, que ce soit le président de l’Assemblée qui assure cette suppléance’’.

Le président de l’Assemblée nationale, en l’occurrence Moustapha Niasse, ‘’n’est pas vraiment un dauphin parce que le dauphin est celui qui remplace et est chargé de terminer le mandat’’ du président de la République, précise le professeur Ismaïla Madior Fall de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, dans Sud Quotidien.

Or, au Sénégal, le supposé dauphin n’assure qu’un intérim de 90 jours, en attendant l’organisation d’un scrutin présidentiel auquel il ne participe pas, explique Sud Quotidien, citant le professeur Fall.

Le journal Enquête s’intéresse aux audits sur la gestion du pays sous Abdoulaye Wade. ‘’La crise des audits’’, titre Enquête, qui annonce qu’‘’il y a une divergence fondamentale qui, présentement et depuis plusieurs mois, oppose le président de la République (Macky Sall) à son Premier ministre (Abdoul Mbaye)’’.

‘’Une guerre impitoyable a lieu donc au sommet de l’Etat. Enjeu : le contrôle de la conduite des audits. […] Le Premier ministre ne veut point que le dossier lui échappe. D’où le blocage, nettement perceptible’’, rapporte le même journal.

L’Observateur fait état d’une ‘’perte sèche’’ portant sur 15 milliards de francs CFA que l’ex-président de la République Abdoulaye Wade pourrait faire subir à l’Etat du Sénégal. ‘’L’ancien avion de commandement, +La Pointe de Sangomar+, devrait au mieux être vendu par […] Macky Sall avec une +perte sèche+ d’environ 15 milliards de francs CFA’’, lit-on dans ce journal, qui dit tenir l’information de ‘’sources officielles’’.

Le Quotidien annonce que ‘’les collaborateurs de Macky Sall réfléchissent sur un agenda de 10 ans’’, expliquant que ‘’pour plus d’efficacité dans le fonctionnement du Palais, les membres du cabinet de Macky Sall seront en séminaire aujourd’hui (samedi) pour réadapter leurs méthodes de travail’’.

‘’L’inévitable confrontation entre le ministre de la Justice et les magistrats’’, écrit Wlfadjri. ‘’Les discussions promettent d’être houleuses âpres’’ à l’assemblée générale, samedi, des membres de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS), selon ce journal.

La raison : le gouvernement a supprimé le Fonds commun des magistrats. La réunion des magistrats sera présidée par le ministre de la Justice Aminata Touré, selon Walfadjri.


PiccMi.Com

Samedi 1 Septembre 2012 - 11:25



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.