contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



AUDIT DU FICHIER ELECTORAL POUR LA PRESIDENTIELLE 2012



Le Mouvement pour le socialisme et l’unité (Msu) demande, dans un communiqué daté du 25 janvier, aux partis prenantes de l’audit du fichier électoral, « d’être vigilantes car comme en 2007 le fichier audité peu ne pas être utilisé pour les élections car le processus est en entier géré par le Ministère de l’Intérieur de Wade et un fichier peut en cacher un autre ».



AUDIT DU FICHIER ELECTORAL POUR LA PRESIDENTIELLE 2012
C’est pourquoi, Massène Sène et ses camarades « recommandent la sécurisation du fichier actuellement audité jusqu’à la mis en place, au niveau des bureaux de vote, des listings des électeurs ».

Le Msu exige en outre que « ces listings et la carte électorale décentralisée soient validés par les partis concernés ». Il est convaincu que « le problème ne se situe pas au niveau du fichier audité, mais au niveau du fichier utilisé pour les opérations de vote ». C’est pourquoi « tout le bruit fait pour le moment, autour de l’audit du fichier ne doit pas nous emballer ni nous divertir », souligne le Msu,

Par ailleurs, le Msu, dans le dossier de la crise énergétique qui se signale par de nombreux délestages, « rejette le ponce-pilatisme de Wade qui lors du dernier conseil des ministres a voulu dégager sa responsabilité dans cette grave crise »

Et pourtant, dit-il, « sa responsabilité est sans équivoque, car la gestion de ce secteur stratégique par son clan en est une confirmation pertinente ».

En effet la mise à genoux de ce secteur et les désagréments qu’il a causés ne sont, de l’avis du Msu, que « les effets d’une gestion gabagique et nébuleuse de nos ressources financières. Voilà ce qui se conduit à la crise de trésorerie que traverse la SENELEC et la SAR », souligne le parti.

En outre le Msu s’est prononcé sur la campagne de commercialisation des arachides pour dire « qu’elle est en difficulté depuis l’avènement de Wade, qui intentionnellement a mis en œuvre un plan de démentellement de la filière arachidière ; filière et produit intégrateur dans le développement du Sénégal en général ».

Pour le Msu, « cette année pour une production contrôlée estimée à peu prés à 1 Million de tonne, les objectifs de commercialisation contrôlée se chiffrent entre 200 000 et 300 000 tonnes, avec un prix au producteur généralement récusé de 165 Fr le Kg ».

Mais, soutient le parti de Massène Sène, « avec l’exclusion des organisations de producteurs de la collecte primaire monopolisée par les OPS (Organisme privé Stockeur) ou traitants de l’alternance de Wade le « Mbapatte » ou vente chez les intermédiaires remet substantiellement en cause le revenu du paysans ».

Par ailleurs, souligne le Msu, « la SUNEOR principale unité industrielle de commercialisation qui joue le rôle d’un Marketing Boad a des difficultés pour le financement de la campagne et pour faire bénéficier aux producteurs la subvention de l’Etat sur le prix producteur et pour seulement 200 000 Tonnes à acheter ».

Bacary Domingo MANE
Sud Quotidien

PiccMi.Com

Mercredi 26 Janvier 2011 - 14:38



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 17 Juillet 2014 - 12:54 LINGUERE : Aly Ngouille Ndiaye élu Maire


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.