contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


AVEC SON NOUVEL ALBUM « THE STADIUM » AKON amorce une nouvelle étape de sa vie


Le jeune musicien américain d’origine sénégalaise, Akon, de son vrai nom Alioune Badara Thiam, a publié depuis le 13 septembre dernier son 4e album intitulé « The Stadium » qui marque comme il le dit une nouvelle étape de sa vie. Mais le chanteur a-t-il été inspiré par son passage au stade Léopold Sédar Senghor le 4 avril 2010 à l’occasion du combat de lutte qui avait opposé Yékini, le roi des arènes, à Mouhamed Ndao Tyson ?




AVEC SON NOUVEL ALBUM « THE STADIUM » AKON amorce une nouvelle étape de sa vie
Alioune Badara Thiam, alias Akon, le musicien américain d’originne sénégalaise, a sorti le 13 septembre dernier son 4e album intitulé « The Stadium ». À 38 ans, Akon, franchit ainsi le stade. Aura-t-il été inspiré par son passage le 4 avril 2010 au stade Léopold Sédar Senghor à Dakar, à l’occasion du grand combat de lutte qui avait opposé le roi des arènes, Yahya Diod Yékini, à Mouhamed Ndao Tyson ? En tout cas tout le laisse croire dans la mesure où c’était la première fois dans sa vie que le jeune chanteur émigré aux Etats-Unis depuis l’âge de 7 ans assistait à un combat de lutte, de surcroît le jour de l’accession de son pays d’origine à l’indépendance.

C’était un symbole fort pour lui comme il l’avait fait savoir après l’expérience. «Chaque jour est un nouveau stade de ma vie, j'apprends et j'essaye de nouvelles choses. Cet album est représentatif de la nouvelle étape à laquelle je suis me rendu dans ma carrière. J'essaye d'amener ma musique là où tout le monde peut se retrouver. Je ne veux pas encore parler des collaborations sur mon album. Je veux que mes fans aient une raison de l'acheter», a-t-il souligné en s’adressant à des médias étrangers. Alioune Badara Thiam est inspiré de tout. Il le dit d’ailleurs ici : « Tout m'inspire, il n'y a pas une chose en particulier. Les voyages, les différentes cultures et leurs musiques influencent beaucoup mes compositions ».

« The Stadium marque ainsi une nouvelle étape dans la vie mouvementée d'Akon, polygame assumé qui a créé la controverse après pour avoir dansé de façon équivoque avec une mineure de 15 ans lors d'un concert », nous dit-on dans le site d’information 123dakar.com. «Il s'agit d'un album très international, ça rassemble un peu toutes les sonorités pour lesquelles je suis connu, avec une touche différente », explique l’artiste lui-même. Pour rappel, l’auteur compositeur, producteur de musique et homme d'affaires Alioune Badara Thiam, alias Akon, a choisi son pseudonyme en référence au mot convict ou «konvict» (détenu), « à la suite de ses trois années d'incarcération pour vol de voiture aux États-Unis où il a émigré à l'âge de sept ans. C'est lors de séjour en prison qu'il commence à écrire des chansons, un processus qui donnera naissance à « Trouble » (2004), « Konvicted » (2006) et puis « Freedom (2008) », nous apprend-on.

SUD




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV