contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Abdoul Aziz Sy, fils du ministre de la Justice, arrêté puis libéré : Le sceau de l’impunité. Il a cassé le pare-brise d’un taxi. La victime retire sa plainte contre 250 000 francs. Le Parquet éteint l’action publique





Abdoul Aziz Sy, fils du ministre de la Justice, arrêté puis libéré : Le sceau de l’impunité. Il a cassé le pare-brise d’un taxi. La victime retire sa plainte contre 250 000 francs. Le Parquet éteint l’action publique
Abdou Aziz Sy, le fils du ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy a connu hier une matinée assez chaude. Après avoir agressé un chauffeur de taxi et cassé le pare-brise de son véhicule, M. Sy avait été arrêté et placé en garde à vue à la brigade de Gendarmerie de Ngor. Il a été finalement libéré hier après avoir payé la somme de 250 000 francs Cfa au taximan. Un fils d’un ministre de l’Altern­an­ce défraie encore la chronique. Abdou Aziz Sy, fils du ministre de la Justice Cheikh Tidiane Sy avait été arrêté hier et placé en garde à vue avant d’être libéré, quelques heures après. Agé de 19 ans et fils de la deuxième épouse du ministre de la Justice, Abdou Aziz Sy avait eu un problème avec un chauffeur de taxi.
En effet, il avait eu un accrochage hier vers 5h du matin avec un taximan, alors qu’il rentrait d’une virée nocturne. Ainsi, ils s’en sont venus aux mains et Abdou Aziz Sy en a profité pour casser le pare-brise du taxi.

Le taximan a, ainsi, porté plainte contre le fils du ministre à la brigade de Gendarmerie de Ngor. Par la suite, il a été arrêté et placé en garde à vue. C’est seulement hier vers 12 heures qu’il a été élargi à la suite d’une transaction que sa famille a faite avec le taximan qui a accepté de retirer sa plainte. En effet, c’est un des oncles de Abdou Aziz Sy qui a payé la somme de 250 000 francs Cfa au taximan en guise de dédommagement.

Le retrait de la plainte a été suivi par l’arrêt de la procédure ; alors qu’en Droit pénal, cela ne devrait pas éteindre l’action publique. Reste maintenant à savoir ce qui a poussé ceux qui ont en charge de cette affaire à abandonner la procédure.

Seulement, le fils du ministre a bénéficié d’un geste de mansuétude. Pourtant, c’est le même Cheikh Tidiane Sy, à l’époque ministre de l’Intérieur, qui avait fait condamner un chauffeur de car de transport urbain Tata, qui avait barré la route à son cortège, en septembre 2009. Toutefois, il faut préciser que Abdou Aziz Sy est coutumier des faits. Dans le passé, il a, selon des sources, eu à commettre d’autres frasques lors de ses virées nocturnes. On se le rappelle encore, il y a quelque temps, la presse avait fait état d’un des fils du ministre Cheikh Tidiane Sy qui avait loué un véhicule un week-end, sans permis de conduire pour entreprendre une virée nocturne. Il avait, indiquait la presse à l’époque, percuté un poteau électrique sur la route du Méridien avant que la voiture ne prenne feu.

A l’image de Abdou Aziz Sy, d’autres fils de ministre et autres pontes du régime de Wade ont eu à se manifester par la plus triste des manières, comme le vol d’argent. L’on se rappelle tout récemment de l’affaire de vol chez le président du Sénat Pape Diop, dans laquelle un de ses fils a été cité.

( LE QUOTIDIEN)

PiccMi.Com

Lundi 14 Novembre 2011 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.