contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Accelor Mittal: Aliou Sall traîne l’ancien président en justice





Accelor Mittal: Aliou Sall traîne l’ancien président en justice
Suite et pas fin de l’épisode judiciaire entre la famille Wade et Sall. Après le fils Karim, c’est au tour du père, Abdoulaye Wade d’être poursuivi en justice. Suite à ses déclarations au meeting du Front patriotique le 21 novembre dernier, Aliou Sall, frère du président Macky Sall, a décidé d’apporter la réplique mais à la barre. Son avocat, Me Bamba Cissé, confirme qu’une citation directe sera servie à Me Wade demain mardi, devant le tribunal correctionnel pour diffamation, rapporte L’Observateur.
Aliou Sall conteste les déclarations de l’ancien chef d’Etat sur ces parts qui lui auraient été réservées dans la société en charge d’exploiter le pétrole au Sénégal, Accelor Mittal. « Nous allons apporter une réponse judiciaire à une déclaration politique », a indiqué l’avocat de Aliou Sall.
En ce qui concerne l’équation de la recevabilité de la requête au motif de son immunité présidentielle, des sources judiciaires renseignent que dans ce cas précis pour lequel Abdoulaye Wade est poursuivi, son immunité est détachable. Il pourrait donc se présenter lui-même à la barre ou se faire représenter par ses avocats.
Pour l’heure, Me Bamba Cissé ne veut pas se prononcer sur le montant des dommages et intérêts que son client compte réclamer. Le frère du président, qui selon son avocat, veut « laver son honneur » est accusé d’avoir reçu 30% des royalties d’une société de recherche et d’exploitation de pétrole à Saint-Louis et Kayar.


Lundi 24 Novembre 2014 - 07:21



Réagissez à cet Article

1.Posté par GGG le 24/11/2014 10:05


RENTRÉE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE 2014/2015

DES GUIDES CORRIGES DU BAC L S BFEM CFEE AUX CONCOURS NATIONAUX ENA DOUANE POLICE GENDARMERIE ENOA ENSOA ECOLES MILITAIRES EPT ESP VOLONTARIAT EFI FASTEF EX ECOLE NORMALE ENTSS ENDSS IFACE ENEA ENSEPT AU 782213135 708541203 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON A DOMICILE

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.