contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Achat des consciences à Touba : Aminata Touré juge "regrettable" et "condamnable"



L’envoyée spéciale du président de la République, Aminata Touré juge "regrettable" et "condamnable" l’achat de conscience des chefs de quartiers dans la ville sainte de Touba.



D’après l’ancienne Première ministre, sur les ondes de la Rfm, cette pratique fausse le jeu démocratique. Et suggère-t-elle, "cela est regrettable et condamnable. Il faut donc appliquer la loi sans distinction de parti politique".
Sur les accusations de l’opposition relatives à l’achat de conscience, ailleurs, dans d’autres contrées du pays, elle estime que "c’est une illusion ne reflétant pas la réalité sur le terrain".
A propos du parrainage intégral, Aminata Touré se félicite car si rien n’était fait, le Sénégal pourrait se trouver avec plus de 100 candidats et martèle-t-elle, "ce serait un chaos démocratique. Une démocratie, il faut toujours l’encadrer". Heureusement, argue-elle, "si on avait fait comme la France, d’être parrainer par des élus, beaucoup de candidats n’auraient pas de signatures nécessaires".
En outre, elle rectifie l’opposition que le fichier électoral est mis à la disposition des candidats à la présidentielle que 15 jours avant l’ouverture de la campagne électorale.
Sur la révocation du maire de Dakar, dégage en touche l’argument souvent avancé par bon nombre de Sénégalais que l’affaire Khalifa Sall est politique. "C’est ce genre d’argument qui est brandi partout dans le monde. Mais ici, ce qui est le plus important est de savoir si les faits reprochés à Khalifa Sall sont inventés ou pas », soutient-elle avant d’ajouter : "Quand on exerce une fonction politique, il faut s’attendre à la reddition des comptes".

PiccMi.Com

Dimanche 16 Septembre 2018 - 15:04



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.