contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Affaire de la fraude des élèves-maîtres : Les députés votent la résolution Serigne Mbaye Thiam





Affaire de la fraude des élèves-maîtres : Les députés votent la résolution Serigne Mbaye Thiam
Les députés ont voté, hier, le projet de résolution de soutien au gouvernement et au ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. Malgré l’opposition des députés Me El Hadji Diouf et Djibo Kâ, le projet de loi est passé comme lettre à la poste avec 37 voix pour, 2 voix contre et une abstention.


Après la décision de la Cour suprême sur l’affaire de la fraude des élèves-maîtres, les députés ont voté, hier, le projet de résolution de soutien au ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, informe Le Populaire. Le ministre de l'Education renseigne que cette résolution ne vise pas à remettre en cause l’autorité de la chose jugée, ni à encourager le gouvernement à ne pas respecter une décision de justice, mais à soutenir le gouvernement dans sa lutte pour éradication de la fraude dans le système éducatif et de façon générale.

Pour les détracteurs de ce projet de loi, cette résolution affaiblit la démocratie. Car l’arrêt de la Cour suprême est au-dessus de la décision d’un ministre. « Le Sénégal est considéré dans le monde entier comme un Etat de droit. Le pouvoir judiciaire a pris une décision souverainement. Et quand un ministre est désavoué par la justice, il doit démissionner », fulmine Me El Hadj Diouf. Lui emboîtant le pas, Djibo Ka a aussi exprimé son regret par rapport à la résolution. « Ce dossier est très politique et c’est dommage qu’il soit ainsi. La Cour a jugée, en conséquence, le débat doit être clos définitivement », a lancé l’ancien ministre de l’Intérieur.


Mardi 29 Décembre 2015 - 13:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.