contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Afrobasket 2015-Eliminatoires : double confrontation du Sénégal avec le Mali en février





Afrobasket 2015-Eliminatoires : double confrontation du Sénégal avec le Mali en février
Le Sénégal, troisième au dernier Championnat d’Afrique des nations de basketball (Afrobasket), jouera deux matchs contre le Mali en février, en vue de la qualification à l'édition 2015 de la compétition prévue en Tunisie, selon communiqué du Comité de normalisation du basketball sénégalais (CNBS).

La Fédération malienne de basketball et le CNBS ont convenu de jouer le match aller de ces éliminatoires, le 21 février prochain, à Bamako. Le match retour aura lieu le 28 février, à Dakar.

Après la Côte d’Ivoire en 2013, l'Afrobasket suivant se jouera en 2015, en Tunisie.

Les éliminatoires sont une innovation de la FIBA Afrique - l’instance chargée de l'administration du basketball dans le continent -, en remplacement des tournois de zone. Ce changement découle d'une réforme de la FIBA Monde.

Cette nouvelle formule prévue pour être effective à partir de 2017 suivra celle du football, avec une série de matchs éliminatoires ne tenant pas compte de l'appartenance géographique des pays.

Pour la zone 2 de la FIBA Afrique, la formule intermédiaire – en vigueur de 2015 à 2017 - prévoit une double confrontation directe entre le Sénégal et le Mali, mais un mini-tournoi pour les autres pays : Cap-Vert, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie et Sierra Leone.

Le Sénégal et le Mali avaient joué en double confrontation le ticket qualificatif pour l'Afrobasket 2009.

Les deux matchs s'étaient déroulés à Bamako. Le Mali s’était qualifié, en profitant du goal-average, chacune des équipes ayant remporté un match.

Aps


Samedi 13 Décembre 2014 - 14:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.