contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Afrobasket féminin 2015 : Les Lionnes perdent contre le Nigéria (75-64)





L'équipe nationale féminine du Sénégal a perdu ce soir son deuxième match dans cet Afrobasket 2015 qui se joue au Cameroun contre le Nigéria. Les protégées de Tapha Gaye se sont inclinées sur le score de 75-64.

Les Lionnes ont fait une mauvaise entame de première période avec un jeu débridé, une maladresse notoire au niveau des tirs et un collectif mal au point. Le Sénégal a été dominé dans les deux premiers quart-temps, 13-10 au 1er et 27-18 au second. Ainsi, les coéquipiers d’Aya Traoré partent aux vestiaires avec un écart de 12 points.

Au troisième quart-temps, les Lionnes se rebiffent avec une bonne agressivité en défense pour empêcher les nigérianes de scorer. Ce qui permet aux Lionnes de faire jeux égal avec le Nigéria dans cette période (20-20). Au dernier quart-temps, le Sénégal tente de se révolter pour renverser la situation, mais s’était sans compter avec le Nigéria qui était plus prêt sur le plan physique et tactique.

C’est la deuxième défaite du Sénégal dans cette compétition après celle contre l’Angola lors de la 1ère journée. Le coach Tapha Gaye a beaucoup de choses à revoir dans son équipe qui manque de fraicheur physique et surtout, le collectif qui n’est toujours pas au point.

Le Sénégal a un gros match à jouer demain contre l’Egypte, qui a battu aujourd’hui l’Angola à 10h45 heure de Dakar. Une rencontre qu’il faudra gagner pour la troisième place, afin d’éviter de tomber sur un gros morceau au second tour. Le Sénégal occupe la 4e place du classement du groupe B derrière l’Egypte (3e), l’Angola (2e) et le Nigéria (1er).

Source : wiwsport.com


Mardi 29 Septembre 2015 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.