contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Al Jazeera dément le lancement d'une Chaine de télé basée à Dakar





Réagissant à l’information révélée hier par Le Figaro, la chaîne satellitaire Al-Jazeera a démenti aujourd’hui le projet de lancement d’une chaîne d’informations en français. « Nous démentons avoir des plans pour lancer une chaîne d’informations en français qui serait basée à Dakar ou ailleurs », a déclaré à l’AFP un porte-parole d’Al-Jazeera.

Al-Jazeera se prépare en revanche à lancer le 1er juin une chaîne sportive en français. La chaîne satellitaire, créée par le Qatar fin 1996, a révolutionné le paysage télévisuel arabe, dominé jusqu’alors par les chaînes étatiques, et servi les ambitions politiques de ce richissime petit émirat gazier du Golfe. Après s’être dotée d’une chaîne en anglais, cette télévision aux moyens illimités a lancé en novembre 2011 Al-Jazeera Balkans et plus récemment Al-Jazeera Turk, alors qu’un projet de chaîne en swahili est à l’étude.

Al-Jazeera dispose aussi d’une chaîne consacrée aux documentaires, d’un bouquet de chaînes sportives, d’une pour les couvertures en direct et d’une chaîne pour enfants. Après avoir été pendant des années une tribune pour les contestataires de tous bords des régimes autoritaires du Maghreb et du Moyen-Orient, la chaîne s’est targuée d’avoir contribué au Printemps arabe, retransmettant en direct les soulèvements qui ont déjà provoqué la chute de quatre autocrates arabes. Mais ses détracteurs jugent sa ligne éditoriale trop favorable aux islamistes qui triomphent dans les pays du Printemps arabe.

Al-Jazeera dispose de plus de 65 bureaux à travers le monde et compte plus de 3.000 employés, dont quelque 400 journalistes d’une soixantaine de pays.

PiccMi.Com

Mercredi 30 Mai 2012 - 08:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.