contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Algérie - Vahid Halilhodzic : "Il ne faut pas trouver d'excuses, il faut chercher la qualification"



PICCMI.COM-L'Algérie joue, ce jeudi, un match historique face à la Russie au Brésil. En jeu : sa survie dans le mondial 2014 et une place en huitième de finale. Même si un nul pourrait leur suffire, les Fennecs vont, selon leur entraîneur Vahid Halilhodzic, l'intention d'attaquer. Et de marquer. Interview...



Algérie - Vahid Halilhodzic : "Il ne faut pas trouver d'excuses, il faut chercher la qualification"
Jeudi 26 juin. Dans de nombreuses années, les Algériens pourront peut-être encore se souvenir de cette date comme du jour histoire où les Fennecs ont franchi la barrière de la phase de poule en Coupe du monde pour la première fois de leur histoire. Mais, pour cela, les hommes de Vahid Halilhodzic, ont encore un dernier cap à franchir, contre l'équipe de Russie (20h00 GMT).

En seconde position dans le groupe H, derrière la Belgique déjà qualifiée, les Algériens pourraient se contenter d'un match nul pour atteindre le tour suivant. Un jeu dangereux cependant, comme l'explique "Coach Vahid", qui espère voir son équipe "faire un match monumental".

Comment abordez-vous le rendez-vous de demain ?

Vahid Halilhodzic : "Au départ de la Coupe du monde, mon équipe n'avait rien à perdre et demain (jeudi) on a quelque chose à perdre. Il ne faut pas trouver d'excuses, il faut chercher la qualification contre une très belle équipe de Russie, une grande équipe de football. C'est un moment pour entrer dans l'histoire et pour entrer dans l'histoire, il faut être exemplaire."

Est-ce le match le plus important de votre carrière ?

"Vraisemblablement oui, mais pas que pour moi, pour les joueurs et pour l'Algérie aussi. Cette équipe est à un match de la qualification pour le deuxième tour. Quand je vois que des grands champions se sont fait éliminer déjà, bien sûr c'est un match hyper-important, historique. On a beaucoup parlé de la génération 1982, qui avait remporté deux super victoires (au Mondial-1982, ndlr). Malheureusement la tricherie l'a empêchée d'aller plus loin. Est-ce que c'est le moment où cette jeune équipe algérienne fera cet exploit exceptionnel ? On verra ce soir ."

Votre équipe souffre-t-elle d'un déficit d'expérience ?

"La plupart des joueurs jouent en Europe, malheureusement ils ne sont pas tous titulaires. (...) Je dois bien préparer mon équipe psychologiquement pour éviter des crispations, car nous avons une équipe assez jeune. J'espère qu'ils seront demain bons, efficaces et qu'on décrochera la qualification."

Redoutez-vous cette sélection russe ?

"La Russie n'est pas un petit pays de football. (...) J'ai regardé le match contre la Belgique. Je pense qu'ils méritaient tout sauf une défaite. La Belgique c'est la meilleure équipe en contre-attaque d'Europe récemment. La Russie a dominé, contrôlé le match et a eu quelques occasions mais n'a pas eu d'efficacité devant le but. La Russie a beaucoup plus l'expérience de ce type de matches que l'Algérie. Pour nous ce sera difficile. Ils sont très bien préparés physiquement et tactiquement."

Quel message allez-vous diffuser auprès de vos joueurs au niveau mental ?

"Le mental va jouer un rôle très important dans un match comme ça. L'expérience, le vécu aussi. Mon équipe est encore très jeune mais quand vous avez un match aussi important, une occasion qui se présente, il n'en aura peut-être plus jamais. Il faut tout donner, ne pas trouver d'excuses. (...) Il y a un obstacle énorme mais il faut faire un effort monumental, car physiquement on va souffrir beaucoup, pour franchir ce palier."

Pouvez-vous vous contenter d'un nul pour la qualification ?

"On va entrer dans le match avec beaucoup de détermination, on ne va pas seulement se protéger parce que le match nul ne nous convient pas. Notre équipe ne sait pas jouer le nul, ces derniers temps on a gagné ou perdu. Il faut bien attaquer et essayer de marquer."

Ce beau parcours de l'Algérie est-il une revanche après les critiques que vous avez subies ?

"Je ne joue pas pour les journalistes ou pour les critiques. Le chef de presse vient de me dire que j'avais trois millions de fans sur Facebook, donc cela veut dire qu'il y a des gens qui apprécient Vahid. Vous continuez de me critiquer mais je fais mon boulot.

AFP


Jeudi 26 Juin 2014 - 10:59



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.