contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Alieu Momar Njaie : " Mon combat pour la Gambie demeure l’instauration d’un système à double mandat"



Alieu Momar Njaie, le président de la Commission électorale indépendante de la Gambie brise enfin le silence. Dans un entretien avec le quotidien l’Observateur, il est revenu sur les péripéties du départ de Jammeh du pouvoir avant de déclarer que le seul combat qu’il compte mener en Gambie demeure "l’instauration d’un système électoral à double mandat".



Se prononçant d’emblée sur le renforcement de la démocratie, un an après le départ de Yahya Jammeh du pouvoir, le président de la Commission électorale indépendante gambien, Alieu Momar Njaie estime qu’il faut d’abord respecter la liberté des Gambiens. "Qui parle de démocratie parle de liberté. On doit respecter la liberté des gens. Après cela, les autorités doivent renforcer la paix et la sécurité dans le pays", a-t-il préconisé.
Abordant la question du système électoral gambien, il suggère l’instauration du modèle de deux mandats uniques. "Concernant le système électoral, qu’il soit en Gambie ou partout ailleurs en Afrique, on doit instaurer le modèle de deux mandats uniques. A ce titre, tout chef d’Etat qui accédera à la Magistrature suprême saura qu’il n’est pas au pouvoir pour l’éternité. Et, à ce moment, aucun chef d’Etat n’osera faire ce qu’il veut parce qu’il saura dans 5 ans ou 10 ans il quittera le pouvoir", a-t-il expliqué.
"C’est pourquoi, a-t-il soutenu, tout mon combat sera pour que ce système à double mandat soit instauré en Gambie. On doit se battre pour cela. Il contribuera à renforcer fortement notre démocratie".
Revenant sur les péripéties du départ de Yahya Jammed de la Gambie, il a fait savoir que les médiations de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont été vaines. Mais, a-t-il rappelé, "quand la CEDEAO a pris l’option militaire et qu’il (Yahya Jammeh) a vu l’arsenal de guerre qui a été déployé, il a décidé de partir. Mais si ce n’était pas les armes de la CEDEAO, Jammeh n’allait pas quitter la Gambie".

PiccMi.Com

Lundi 22 Janvier 2018 - 10:32



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.