contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Alioune Ndiaye, présentateur du «GRAND RENDEZ-VOUS» : «A la fin de l’année, j’arrête l’émission»





Alioune Ndiaye, présentateur du «GRAND RENDEZ-VOUS» : «A la fin de l’année, j’arrête l’émission»
PICCMI.COM- Dans un entretien accordé à nos confrères de l’Observateur, l’Homme d’affaires aux cheveux poivre et sel et à la barbe grisonnante, Alioune Ndiaye a lâché un gros lièvre : Faute de sponsors, il va arrêter Grand Rendez-Vous à la fin de l’année.

«Chaque année, je dis que je vais arrêter. Il n’y a que les téléspectateurs qui me motivent. Si ce n’étaient pas eux, j’allais arrêter depuis. A chaque fois que je décide d’arrêter, dans la rue des gens m’encouragent et me disent que c’est un bon produit. Parfois, il faut aussi trouver du temps pour tout ce travail. C’est tellement à l’opposé de ce que je fais d’habitude…J’ai de moins en moins de temps et je n’aimerais pas que la qualité de l’émission se détériore. Je préfère arrêter lorsque l’émission est à son meilleur niveau avant que la lassitude ne gagne les téléspectateurs », a-t-il confié.

Revenant sur la rareté des sponsors dans les émissions à vocation éducative, le producteur Alioune Ndiaye explique : Je ne dirais pas qu’il n’y a jamais eu de publicité, mais disons que sur toute l’année, il y a des publicités qui ne parviennent pas à faire tourner la machine. Les sponsors sont plus enclins à aller vers tout ce qui est, folklore, variétés. Dans tous les pays du monde, c’est l’audimat qui fait qu’une émission reste ou disparaisse. C’est la dictature de l’audimat. Le paradoxe est que notre émission, si ce n’est pas la plus suivie, c’est l’une des plus suivies. Une émission comme celle-là ne pourrait pas disparaitre, car les sponsors devraient se bousculer… Mais au Sénégal, j’ai l’impression que les choses marchent à l’envers. Au lieu que les sponsors essaient de voir leur cible, les émissions qui leur donneront plus de visibilité, j’ai l’impression qu’ils font des choix qui ne répondent pas à l’orthodoxie de gestion. Je ne comprends pas. J’essaie de comprendre, mais… ».


Vendredi 26 Septembre 2014 - 14:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.