contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Amadou Bâ : "Le Franc CFA est notre monnaie"



Interpellé, lundi au parlement, sur la monnaie Franc CFA, Amadou Bâ, ministre sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan a répondu du tic au tac: «Le Franc CFA c’est notre monnaie».



Aux yeux du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, la France assure la convertibilité «mais n’y gagne pas grand chose”. Et de déplorer l’absence d’études scientifiques dans le camp des détracteurs de la monnaie commune aux huit pays de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest.
Déroulant son raisonnement, monsieur Bâ invite les pourfendeurs du Franc CFA à comparer entre la stabilité de cette monnaie et celles des pays frontaliers du Sénégal. “Le choix est vite fait”, tranche-t-il.
Sur la question de l’endettement du Sénégal, le ministre de l’Economie des Finances et du Plan, Amadou Bâ se veut clair : "notre pays continuera à signer des conventions parce que le pays est digne de confiance des bailleurs. Le Sénégal n’a jamais été soutenu que maintenant. C’est la preuve que notre économie est bien tenue. Nous sommes dans une logique d transparence absolue. Est-ce qu’il faut refuser de s’endetter quand le peuple es dans le besoin ?".
Réagissant aux propos du ministre, le député Mamadou Diallo a invité l’argentier de l’Etat à faire preuve de prudence sur la question du Franc CFA. "Vous prenez des risques intellectuels", prévient-il.
Ousmane Sonko prend la balle au rebond en interpellant le ministre de l’EFP sur les fonds communs et les recrutements "partisans" dans la fonction publique avant de prôner pour une réforme du système de rémunération des fonds communs.
Dans sa réponse, le ministre Amadou Bâ rappelle que les fonds communs ne relèvent pas de la masse salariale. " L’Etat prend sa part sur les produits, les pénalités et les amendes avant de céder le reste aux agents du ministère des Finances. Mais nous ne sommes pas contre une réforme du système des fonds communes", précise-il.
Le budget 2018 du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan est arrêté à 216 milliards 240 millions 968 mille 560 FCFA.
Ave Financial Afrik

PiccMi.Com

Mardi 12 Décembre 2017 - 08:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.