contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Appui financier : La Banque mondiale et la JICA au chevet de l’école





Appui financier : La Banque mondiale et la JICA au chevet de l’école
C’est une bonne nouvelle pour l’école sénégalaise. La Banque mondiale et l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica) ont convenu de renforcer leur collaboration dans leur appui au Sénégal dans ce secteur.

Le représentant de l’agence japonaise a indiqué qu’un nouveau soutien de son pays sera mis en œuvre avant la fin de cette année. Alors que la Banque mondiale a commencé la mise en œuvre de deux projets dans l’éducation de base : Il s’agit de deux versements de 11 milliards de francs Cfa et de 17,5 milliards pour la formation technique et professionnelle.

«Cet engagement a été pris par M. Kato Ryuichi, représentant résident de la Jica au Sénégal, et Mme Vera Songwe, directrice des opérations de la Banque mondiale au Sénégal, lors de la signature jeudi au bureau de la Banque mondiale a Dakar d’un mémorandum entre les deux institutions pour améliorer la performance du Comité de gestion de l’école (Cge) dans les établissements scolaires du Sénégal», informe la Banque mondiale dans un communiqué.

Financement de 28 milliards

Lors de la signature de convention, Kato Ryuichi a rappelé que «dans le cadre du Projet d’amélioration de l’environnement scolaire phase II (Paes2), financé par la Jica, un système de gestion basé sur l’école avec la participation des communautés locales dans la gestion des écoles et l’assurance d’une meilleure performance a été testé et évalué dans les régions de Fatick et de Kaffrine entre 2010 et 2012». «Ce modèle de Cge ayant été jugé efficace, la Banque mondiale va appuyer le Sénégal à l’étendre dans toutes les écoles publiques sénégalaises dans le cadre du Projet d’amélioration de la qualité et de l’équité de l’éducation de base (Paqeeb) qui bénéficie d’un financement de la Banque mondiale de 22,8 millions de dollars», poursuit Mme Songwe.

Durant cette rencontre, la directrice des opérations de la Banque mondiale a particulièrement insisté sur le partenariat impliquant le Sénégal, le Japon et la Banque mondiale dans la mise en œuvre du Programme d’amélioration de la qualité, de l’équité et de la transparence du secteur de l’Education et de la Formation (Paquet-Ef). «Mme Songwe et M. Ryuichi ont souligné la similarité des objectifs de leurs institutions respectives dans le secteur de l’éducation pour améliorer significativement l’apprentissage des Sciences, des Mathématiques et de la Technologie dans les écoles primaires (Jica) et les collèges (Banque mondiale)», annoncent les deux institutions.

Lerquotidien


Vendredi 30 Janvier 2015 - 10:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.