contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Attaque armée à Niaguis : La Ld demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour arrêter ces criminels



C’est avec une vive et profonde émotion que nous avons appris l’ignoble attaque perpétrée contre des populations civiles de l’arrondissement de Niaguis, Département de Ziguinchor, le samedi 06 janvier 2018, lit-on dans une déclaration de Ligue démocratique rendue publique. La formation politique que dirige Nicolas Ndiaye demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour arrêter ces criminels et les traduire devant les juridictions compétentes.



Attaque armée à Niaguis : La Ld demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour arrêter ces criminels
Face à l’ampleur et au caractère lâche de cet acte barbare qui a fait 13 morts et des blessés graves, la Ligue Démocratique exhorte le Président de la république à poursuivre inlassablement ses efforts pour la paix en Casamance et demande au gouvernement de tout mettre en œuvre pour arrêter ces criminels et les traduire devant les juridictions compétentes.
Au nom des militantes et des militants de la Ligue Démocratique, je condamne cette barbarie et présente les vives condoléances du parti aux familles éplorées et à l’ensemble du peuple sénégalais, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Par ailleurs, à propos de la conférence nationale tenue le samedi 06 janvier 2018 par un groupe de dissidents dénommé « LD debout », Nicolas Ndiaye et ses camarades réaffirment, "sans équivoque, qu’au regard des textes qui régissent le fonctionnement de la Ligue Démocratique, toute activité de ce mouvement illégal est nulle et non avenue ; et sans effet sur la marche normale du parti. Dès lors, les délibérations et les conclusions de cette prétendue conférence nationale n’engagent aucunement la Ligue Démocratique".
"En conséquence, ajoutent-ils, ce groupe de fractionnistes est disqualifié pour convoquer le 8ème congrès ordinaire de la Ligue Démocratique.
En revanche, Il leur est loisible de tenir le 1er congrès ordinaire de la « LD debout ».
Pourtant, le Bureau Politique du parti, en sa session du 21 octobre 2017, avait, entre autres décisions, désapprouvé le mouvement « LD debout » et demandé à ses membres de cesser leurs activités. Contrairement à leurs déclarations destinées à manipuler l’opinion et à abuser les militants, ils ont, dans la période, poursuivi leurs activités. Pour exemple, leur séminaire d’évaluation du 04 novembre 2017 ou la session de formation en entrepreneuriat des femmes de « LD debout » du 25 novembre 2017, entre autres déclarations dans la presse.
De même, ils continuent à réaffirmer, urbi et orbi, leur majorité dans le parti et recourent en même temps à des structures parallèles. Une telle incohérence est indigne de véritables militants imprégnés des valeurs de la Ligue Démocratique.
Conformément à la tradition de notre parti et aux décisions du Bureau Politique, en sa session du 21 octobre 2017, le 8ème congrès ordinaire de la LD sera convoqué par les structures régulières du parti, en l’occurrence par le Bureau Politique, seule instance de décision de la Ligue Démocratique.
C’est pourquoi, nous appelons les militantes et les militants à faire preuve de sérénité et à poursuivre le travail d’implantation du parti partout à travers le territoire national".

PiccMi.Com

Dimanche 7 Janvier 2018 - 18:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.